Kemper : Exposition / Diskouezadeg Al Liammoù

0

Kemper, Deuit ‘ta da zizoloiñ an diskouezadeg Liammoù bet savet a vil-vern gant Manuella Flouriot ha Tristan Gloaguen.

Ur raktres-arz eo Liammoù seuliet war legaderezh ar Brezhoneg : piv ac’hanomp, hiziv a ra gant ar Brezhoneg ? Penaos ‘vez treuskaset hor yezh etre rummadoù-oad ? Penaos e tesker anezhi ?
Hor raktres divyezhek a ra e hent en dañvezioù-mañ dre poltridi sonet, treset, luc’hskeudennet ha filmet eus un tregont bennak a gomzerien a-vremañ.
Un Dro-Vreizh da vat, etre Kernev Uhel hag Izel ! Ur veaj en amzer adal skolidi yaouankañ ar rouedad Diwan betek an dud tapet o c’hant bloaz o deus graet gant hor yezh a-viskoazh.
Deskiñ a reont, pe gelenn… Sonerien, kanerien, danserien, broderien pe gonterien. Holl vrudet int pe anavezet-mat pe zisanv. An neudenn a liamma anezho-holl eo ar Yezh.

 

Ti ar Vro Kemper
15/06/2018 > 17/06/2018

9e30 mintin > 12e – 2e gm > 5e gm
9h30 > 12h – 14h > 17h
Digoust – Gratuit

 

 

Venez découvrir l’exposition Liammoù montée de toutes pièces par Manuella Flouriot et Tristan Gloaguen.

Liammoù est un projet artistique autour de la thématique de la transmission de la langue bretonne. De nos jours, qui parle breton ? Comment la langue se faufile-t-elle entre les générations ? Comment est-elle transmise ? Apprise ?

Ce projet bilingue explore ces thématiques à travers les portraits sonores, graphiques, photographiques et filmés de plus d’une trentaine de bretonnants d’aujourd’hui. Un voyage à travers la Bretagne, de la haute à la basse Cornouaille. Un voyage à travers les âges, des tout petits, élèves de Diwan, aux centenaires, bretonnants de naissance. Ils sont apprenants ou enseignants. Ils sont musiciens, chanteurs, danseurs, brodeurs, conteurs… Ils sont connus, reconnus ou anonymes. Un fil rouge qui les unit : la langue.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.