Bure : nouvelle vague de perquisitions et d’arrestations – Pour faire oublier les risques du projet, les autorités criminalisent les militant.e.s

0

Bure,ce mercredi 20 juin 2018, quelques jours après une manifestation festive contre Cigéo qui a rassemblé plus de 3000 personnes à Bar-le-Duc, dix lieux militants (dont la Maison de Résistance de Bure) et domiciles ont été perquisitionnés autour de Bure, dans les alentours et même à Paris. 7 personnes sont actuellement en garde à vue et pourraient y rester plusieurs jours. Il s’agit de la vague de perquisitions la plus lourde jamais subie dans le mouvement.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement ce coup de force des autorités, nouvelle preuve de la dérive sécuritaire du gouvernement, qui traite des militant.e.s et des habitant.e.s comme des terroristes pour essayer de détourner l’attention des problèmes colossaux posés par Cigéo.

Le Réseau “Sortir du nucléaire” relaie l’appel à rassemblement ce soir à 18h devant toutes les préfectures, en soutien aux personnes arrêtées et à la lutte contre Cigéo.

Des rassemblement sont déjà prévus devant les préfectures suivantes :
Bar-le-Duc : 18h devant la préfecture (proposition de ramener à manger et des instruments de musique)

Blois : 18h devant la préfecture

Briey : 18h devant la sous-préfecture

Châlons en Champagne : 18h devant la préfecture

Colmar : 18h devant la préfecture

Epinal : 18h devant la préfecture

Lons le Saunier (Jura) : 18h devant la préfecture

Lyon : 18h devant la préfecture

Marseille : 18h devant la préfecture

Nancy : 18h place Stanislas, devant la préfecture

Nîmes : 18h devant la préfecture

Orléans : 18h devant la préfecture

Paris : 18h sur la place Saint-Michel

Reims : 19h devant la gare de Reims

Toulouse : 18h devant la préfecture

Tours : 18h place Jean Jaurès

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.