Festival de Cornouaille 2018 : une 95e édition pleine de promesses

0

Quimper, jeudi 21 juin 2018, Pour sa 95e édition, le célèbre festival de Quimper promet encore de beaux moments à vivre aux 200 000 visiteurs qu’il attire chaque année. Du 24 au 29 juillet, Vianney, Nolwenn Leroy, Denez et Dan Ar Braz se succéderont dans un programme ponctué de nombreux temps forts incontournables.

 

© Festival Cornouaille Quimper

Un festival familial, fertile en découvertes
Du mardi 24 au samedi 28 juillet, les visiteurs du Festival de Cornouaille seront quotidiennement invités à l’exploration de richesses locales : réservés aux piétons côté cathédrale, les quais de l’Odet seront notamment émaillés d’échoppes éphémères où quelque 70 éditeurs, créateurs et artisans d’art présenteront l’éventail de leurs produits.

« Ce festival est un événement familial, où petits et grands peuvent découvrir des talents régionaux, rencontrer des artistes et s’initier aux arcanes de la culture traditionnelle », précise son directeur, Igor Gardes, « animés par des spécialistes, des ateliers de langue bretonne, danse, gouren, broderie ou peinture sur faïence seront, par exemple, proposés aux enfants chaque après-midi ».

Le Fest-Noz Color, une première en clôture du festival
Le dimanche 29, la capitale cornouaillaise vivra au rythme de « Kemper en Fête », une journée aussi foisonnante que haute en couleurs : de la matinée à une heure avancée de la nuit, le cœur de la cité va se muer en vitrine vivante de la culture bretonne, déployant le long des rues le défilé de 2 000 musiciens et danseurs, les démonstrations de métiers d’autrefois, les prestations de cercles et bagadoù et l’impressionnant Triomphe des Sonneurs. Et c’est sur une nouveauté – une première en Bretagne – que s’achèveront en beauté les festivités de cette 95e édition : le Fest-Noz Color, où des poudres multicolores seront projetées sur les danseurs, invités pour l’occasion à se vêtir en blanc. Un fest-noz d’exception, animé par des musiciens pétris de talent dont DJ Wonderbra, une Douarneniste qui mixe avec bonheur la musique traditionnelle en version « dancefloor ».

Une Reine de Cornouaille férue de culture bretonne
La présentation de la nouvelle Reine de Cornouaille et de ses deux demoiselles aura lieu, ce même dimanche, sur le balcon du Musée départemental breton : un autre temps fort du festival, suivi avec un enthousiasme communicatif par les cercles celtiques qui soutiennent chacun l’une des candidates. Jugées sur la qualité de leur costume et sur leurs connaissances en ce domaine, les concurrentes le seront également sur la pertinence du mémoire qu’elles doivent rédiger, en amont du festival, pour pouvoir participer au concours : un mémoire relatif au patrimoine naturel, historique ou culturel de la Bretagne, et dont elles assurent la soutenance en public depuis l’an dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.