Le Tour Alternatiba fait étape à Notre-Dame-des-Landes les 7 et 8 juillet

0

Notre-Dame-des-Landes, les 7 et 8 juillet 2018, La Coordination des Opposants au Projet d’Aéroport accueille l’équipe du Tour Alternatiba qui passe à Notre-Dame-des-Landes les 7 et 8 juillet prochains.
Parade à vélo, musique, pique-nique, échanges sur la lutte et la situation de NDDL, conférence-débat sur le climat, rencontres et visites sur la zad, formation à l’action non-violente, le menu de cette étape est copieux.

Le Tour Alternatiba s’est élancé de Paris le 9 juin 2018 pour atteindre Bayonne le 6 octobre.
Une équipe d’une centaine de cyclistes se relaie pour pédaler sur 5800 km et relier les 200 étapes à travers tout l’hexagone et les pays voisins.
Organisé par les mouvements Alternatiba, les Amis de la Terre et Action Non-Violente-COP21 (ANV-COP21), le Tour Alternatiba a pour ambition d’amorcer un véritable changement d’échelle dans la lutte contre le dérèglement climatique et de former une nouvelle génération de citoyens engagés. Il veut renforcer la mobilisation pour le climat en connectant les porteurs d’alternatives et les luttes de résistance aux projets destructeurs.

Avancer sur deux jambes : les alternatives et la résistance

En 2015, les triplettes et quadruplettes (vélos multiplaces), symboles de la force du mouvement collectif et de la transition écologique et sociale, avaient déjà réussi à mobiliser plus de 60 000 citoyens, dans tout le territoire, à la veille de la COP21.
Il y a trois ans, l’accord de Paris avait fixé l’objectif à atteindre : limiter l’augmentation de la température du globe en dessous de 1,5°C. Depuis, aucun cadre contraignant n’a été mis en place pour obliger les Etats à prendre des mesures concrètes de diminution conséquente des émissions de gaz à effet de serre. Même les engagements qu’ils avaient pris, déjà insuffisants, ne sont pas tenus.
Or nous n’avons plus que très peu de temps pour réagir.
2018 est une année cruciale en matière d’urgence climatique : nouveau rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat) en octobre, 24ème Conférence de l’ONU sur le Climat en Pologne, sommet des acteurs non-étatiques à San-Francisco, échéance pour la rédaction des politiques Climat au niveau local, autant d’opportunités pour mettre les décideurs face à leurs responsabilités.
Le Tour Alternatiba cherche à faire prendre conscience de l’extrême urgence climatique, qui menace les conditions de vie civilisée sur Terre et impacte déjà des millions de personnes, notamment dans les pays du Sud.
« Ce que nous voulons surtout transmettre, expliquent les initiateurs du mouvement, c’est qu’il est possible d’agir concrètement en développant les alternatives et en s’opposant aux politiques et projets climaticides. Nous voulons avancer sur les deux jambes : les alternatives et la résistance ».
Lors de toutes les étapes , le Tour met donc l’accent sur les réalisations concrètes qui favorisent la transition et il organise des formations à l’action non-violente dans le but d’accentuer les actions citoyennes.

NDDL, une passage incontournable

L’étape de Notre-Dame-des-Landes est particulière : la lutte victorieuse contre l’aéroport est devenue au fil du temps emblématique de la résistance aux « Grands Projets Inutiles et Imposés » et de la construction d’alternatives positives.

Les mouvements à l’initiative du Tour, Les Amis de la Terre, ANV-COP21 et Alternatiba, ont soutenu la lutte avec constance. Comme tous les opposants au projet d’aéroport, ils y avaient vu un combat contre le dérèglement climatique, pour les terres agricoles et la biodiversité.
Le Tour y était passé en 2015. NDDL était des nouveau un passage incontournable cette année.
Dans un message adressé à la Coordination, l’équipe du Tour Alternatiba  « espère que cette étape pourra mettre en valeur à la fois l’histoire de la lutte de NDDL, porteuse d’espoir pour d’autres terrains , et l’exceptionnelle expérience alternative menée sur la zad ».

Le Public est invité à participer à l’accueil du Tour au cours des deux jours :

Samedi 7 juillet

Vélorution (parade à vélos) pour accompagner les cyclistes du Tour sur les derniers kilomètres.
Rdv à 11h au stade de Fay-de-Bretagne  (pour 9 km)
ou à 12h15 à La Buchère (NDdL) (pour 2 km)

Puis au Boulodrome de Notre-Dame-des-Landes (près salle Cassiopée rue Jules Verne)
A partir de 12h15 Arrivée du Tour Alternatiba

13 h Repas partagé (tiré du sac)

13h 45 Concert avec Dominique LOQUAIS, Joël BOSC, Mike JAMES

15h « Et si on parlait de cette fameuse lutte de NDDL ? » Echanges avec des acteurs de ce combat de 50 ans. L’histoire et les perspectives pour aujourd’hui et demain.

18h « Climat : est-ce déjà trop tard ? Alternatives et résistances pour agir concrètement » Conférence- débat par l’équipe du Tour Alternatiba

19h30 Repas partagé (tiré du sac)

19h 45 Concert avec Dominique LOQUAIS, Joël BOSC, Mike JAMES

21h Spectacle. Nathalie DELHOMMEAU dans Chéperland (One-woman-show comique déjanté)

Dimanche 8 juillet

Rencontres sur la Zad, des habitants, des lieux, des réalisations, un projet collectif
Rdv à 9h à Bellevue (NDdL), Hangar de l’avenir.

Repas partagé à la Ferme de Bellevue.

Formation à l’action non-violente de 16 h à 19 h à Notre-Dame-des-Landes
gratuite, avec inscription.

Informations sur les sites internet
tour.alternatiba.eu
acipa-ndl.fr

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.