Transformation de l’audiovisuel public : vers plus de proximité ?

0

Vendredi 27 juillet 2018, le 18 juillet dernier, la commission de concertation pour la transformation de l’audiovisuel public auprès de Mme Nyssen, Ministre de la Culture, a rendu ses conclusions. La réforme propose notamment de renforcer « la vocation régionale » de France 3. La part des programmes régionaux pourrait être multipliée par trois (soit six heures de transmission quotidienne contre deux actuellement).

Cette annonce qui va dans la bonne direction ne nous paraît, cependant, pas satisfaisante :

–          Les six heures de programmes régionaux espérées sont en-dessous des attentes.

–          Les langues régionales qui ne sont mentionnées nulle part sont niées.

–          Les territoires ultramarins sont oubliés avec la fermeture de la chaîne France O, au plus tard en 2020. L’absence d’alternatives claires n’est pas non plus de nature à nous rassurer quant à la prise en compte des Outre-Mers dans l’audiovisuel public.

–          La réforme qui doit contribuer à la maîtrise des dépenses publiques doit permettre, à l’horizon de 2022, d’économiser 190 Millions d’euros. L’économie se fera notamment par des « redéploiements » et par la « mutualisation » des moyens de France 3 dans les territoires avec France Bleu.

 

R&PS souhaite créer de vraies chaînes publiques régionales  « de plein exercice », à l’instar de Via Stella en Corse qui diffuse vingt-deux heures par jour de programmes régionaux et qui investit à hauteur de 60% dans des programmes réalisés par des sociétés insulaires[1]. L’audiovisuel public étant financé en grande partie par l’impôt, il est de sa responsabilité d’offrir des programmes qui représentent la diversité linguistique de l’Hexagone. 25% des programmes doivent être diffusés en langue régionale, dans leur aire d’expression. Les JT, les documentaires, les fictions, les programmes humoristiques ou patrimoniaux ainsi que les programmes jeunesse doivent donner une part belle aux langues régionales.

 

Gustave Alirol,

Président de R&PS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.