Energy Observer est à Bastia

0

Lundi 6 août 2018, Le premier navire hydrogène autour du monde est arrivé à Bastia, pour une escale technique de quelques jours. Après avoir quitté l’Italie et avant de rejoindre le continent, l’équipage a choisi Bastia pour refaire le plein d’hydrogène avant d’entamer la traversée.

 

© Energy Observer – Antoine Drancey

Le navire est amarré au Vieux Port de Bastia jusqu’au 10 août. Il reprendra ensuite la mer en direction de Saint-Tropez.

 

À propos d’Energy Observer

Energy Observer est le premier navire hydrogène autonome en énergie sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Ce navire du futur à propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer. Ce défi technologique et scientifique a pour ambition de tester en conditions extrêmes des technologies de pointe préfigurant les réseaux énergétiques de demain, applicables en milieu terrestre.

Energy Observer accomplit actuellement une Odyssée pour le futur de six ans (2017-2022), 50 pays, 101 escales, menée par Victorien Erussard, fondateur et capitaine, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur de documentaires. Un tour du monde pour devenir une vitrine des innovations en matière de transition écologique, afin de sensibiliser le plus grand nombre sur les énergies renouvelables, la biodiversité, l’agroécologie, la mobilité ou encore l’économie circulaire, lors des escales sur son village itinérant, sur les réseaux sociaux et à travers . Cette expédition du 21ème siècle a pour cap permanent la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable de l’ONU, dont Energy Observer est le premier ambassadeur pour la France.

Energy Observer a reçu le Haut Patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, l’UNESCO et l’IRENA.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.