Hillion : marées vertes, plages fermées, pétition

0

Pommeret, mercredi 1er août 2018, Le 12 juillet 2018, André Ollivro et Yves-Marie Le Lay, co-auteurs du livre “Les marées vertes TUENT, aussi” diffusé en 2011, fêtaient les 10 ans d’anniversaire de la mort de Thierry MORFOISSE et le fait que le tribunal ait reconnu que sa mort était un accident de travail et non une mort commune, après 10 ans de lutte.

Mais il faut savoir que la Sécurité sociale a fait appel du jugement. Donc ce n’est pas fini.

“Le 12 juillet quand nous sommes allés sur la plage de Granville à HILLION, fermée depuis par un arrêté municipal, comme d’autres plages des Côtes d’ARMOR, l’odeur était insupportable.
Pour que nos plages, ici ou ailleurs, ne deviennent pas des tas d’algues vertes, signons la pétition adressée par André OLLIVRO et renvoyons-la chez lui à son domicile.

Andre Ollivro 11 rue du Stade  22120 Pommeret”

Pétition :

 

Monsieur le préfet,

En ce début du mois d’août, des plages sont fermées au public dans la baie de Saint-Brieuc. La cause est connue : la production d’un gaz très toxique, l’hydrogène sulfuré, à la suite de la décomposition d’algues vertes échouées. Manifestement le volet curatif du Plan Algues Vertes n’a pas fonctionné, et l’arrêt du ramassage va encore aggraver ce dysfonctionnement. Des tonnes de matière végétale fortement chargées en soufre pourrissent maintenant avec le retour des chaleurs estivales. Ce sont donc les riverains et les touristes qui sont maintenant exposés à des doses de gaz toxique inadmissibles.

C’est pourquoi, nous soussignés, vous demandons de veiller à la bonne application du volet curatif du Plan Algues Vertes en exigeant de Monsieur le maire de Hillion et du président de la Communauté de Saint-Brieuc qu’ils prennent toutes les dispositions techniques pour remédier à ce problème de santé publique, que les algues soient ramassées dès leur échouage afin que plus personne ne soit exposé à des risques d’intoxication.

 

Télécharger (DOC, 3.1MB)

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.