Lorient : Tro breizh maritime de Pierre Karleskind : VISITE DES INSTALLATIONS DU PORT DE COMMERCE

0

Lorient,Comme chaque été, Pierre Karleskind, Vice-président de la Région à la mer et aux infrastructures portuaires, entreprend un tour de Bretagne pour aller à la rencontre des acteurs de la mer. Après des escales à Erquy et en Cornouaille, l’élu s’est rendu, lundi, à Lorient pour visiter le port de commerce. L’occasion de faire le point sur les investissements récents réalisés par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan, son exploitant, avec la participation de la Région, son propriétaire.

 

Chaque été, la Région organise un « tro breizh » consacré à la mer et à l’ensemble de ses activités.

Du 6 au 29 août, cette tournée conduira Pierre Karleskind d’Erquy à Brest, en passant par Douarnenez, Le Guilvinec, Loctudy, Lorient, l’Île aux Moines et Saint-Nolff.

Au gré de ses escales, le Vice-président de la Région rencontre des professionnels pour échanger avec eux, filière par filière, sur leurs projets et leurs préoccupations.

Il a poursuivi son tour de Bretagne à Lorient ce lundi, où il a visité les installations du port de commerce de Kergroise, en compagnie de Paul de Geyer d’Orth, son nouveau Directeur, et de David Capedoce, membre de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan (CCIM).

Un trafic en hausse de 2,82%
Exploité par la CCIM dans le cadre d’une délégation de service public dont l’échéance sera prolongée jusqu’au 31 décembre 2019, le port de commerce connaît une période de regain, enregistrant une augmentation de son trafic de 2,82%l’an passé.

Fin 2017, le tonnage global manutentionné s’est établi à 2 275 153 t de marchandises contre 2 212 844 t à fin 2016. Cette progression, la première en 5 ans, marque la fin de l’érosion du tonnage global traité sur le port de commerce. Cette reprise repose sur la hausse continue des trafics d’hydrocarbures (+ 5%) et de vracs de construction (+ 2,5%). Une augmentation du trafic est attendue en 2018, perpétuant les tendances observées en 2017.

De nouveaux équipements en 2017
Parallèlement, en 2017, le port s’est modernisé, à travers des investissements réalisés par la CCIM et la Région.

Afin d’initier le trafic d’export de céréales, il a ainsi été équipé d’un ensemble sauterelle-décamionneur. L’installation, en concertation avec les manutentionnaires et les dockers, de ce tapis roulant incliné (300 000 €) permet désormais de charger directement les cargos, bord à quai. Un premier chargement de 6 000 t d’orge a ouvert cette nouvelle voie.

Si le remorquage a aussi vu son activité croître de 15 % dans le port de Kergroise en 2017, c’est aussi au cours de l’année écoulée que l’ensemble des remorqueurs ont été réunis au poste d’amarrage fixe installé dans le prolongement du quai du Coromandel. S’élevant à 1,2 M€ HT, cet aménagement a été cofinancé par le Conseil régional à hauteur de 35 %.

Échanges avec des transporteurs et mareyeurs
Au cours de cette escale à Lorient, Pierre Karleskind a aussi rencontré des transporteurs ainsi que des mareyeurs du port de Kéroman. Avec ces derniers, il s’est entretenu des effets du Brexit sur leur activité et de leurs projets de recrutement, alors que la Région a mis en place, en lien avec eux, une formation d’employée de marée permettant à 6 stagiaires d’obtenir une certification au printemps.

444
C’est le nombre de navires accueillis par le port en 2017. Parmi eux, 10 Panamax, ces bateaux d’une capacité de 65 000 t, pouvant atteindre jusqu’à 294 m de longueur.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.