Les Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel à l’assaut de la Braderie de Lille

0

Vendredi 24 août 2018, Les 1er et 2 septembre prochains, à l’occasion du plus grand marché aux puces d’Europe, entre 200 et 300 tonnes de Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel AOP seront expédiées, soit environ 40 à 50 % des moules consommées pendant la braderie.

 Au fil des années, les nordistes également habitués aux moules d’origine hollandaises se sont laissés séduire par la star des côtes bretonnes : la Moule de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel seule détentrice d’une AOP (Appellation d’Origine Protégée). « Nous avons un très bon cru en ce début de récolte, la qualité est au rendez-vous : la chair est abondante et bien onctueuse. Les chineurs ne seront pas déçus ! » précise Gilles Salardaine, producteur de Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel au Vivier-sur-Mer et dirigeant de la société La Vivière.

Depuis la fin des années 80, les moules provenant de la Baie du Mont-Saint-Michel se retrouvent sur les tables de la Braderie de Lille. Pendant ces deux jours de fête, les chineurs font le plein de bonnes affaires mais aussi de moules-frites : plus qu’un plat, une véritable institution !

A propos du Comité
Le Comité « Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel » regroupe 44 entreprises bretonnes, soit 250 salariés, qui veillent sur 318 000 pieux. Avec une production moyenne de 10 000 tonnes par an soit 20 % des moules de bouchot produites en France et un chiffre d’affaires de l’ordre de 20 millions d’euros, le Comité constitue un acteur de taille dans l’économie locale.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.