Annulation du contrôle judiciaire des Artisans de la paix

0

Vendredi 31 août 2018, Le juge a décidé de lever le contrôle judiciaire de Jean-Noël Etcheverry ”Txetx”, Béatrice Molle-Haran, MichelBerhocoirigoin et Stéphane Etxegarai ”Etxe” suite à l’opération de Louhossoa qui avait eu lieu en décembre 2016. Même si le contrôle judiciaire a été levé, les artisans de la paix sont toujours mis en examen.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

 

Jean Noel Etxeverry “Txetx” lors de son arrivée a la gare de Bayonne ,de Paris apres son arrestation a Louhossoa, dan le cadre du désarmement de ETA, Mercredi 21 Decembre 2016. (Photo Bob Edme)

Suite à l’opération contre les Artisans de la paix qui avait eu lieu le 17 décembre 2016, Txetx Etcheverry, Béatrice Molle-Haran, MixelBerhocoirigoin et Stéphane Etchegaray “Etxe” avaient été placés en liberté conditionnelle. Durant deux ans, ils ont dû respecter certaines mesures.

Les Artisans de la paix ont été entendus par le juge le 19 juillet à Paris. Le Juge d’instruction, début août, a décidé d’annuler les deux dernières mesures toujours actives : l’interdiction de se voir entre eux, et le transport d’armes et d’explosifs.

“On a été mis en examen pour avoir retenu et transporté des armes et explosifs, mais aujourd’hui, tout le monde sait que cela a permis le désarmement, la création de certaines conditions qui ont fait avancerla situation dans le sens positif avec l’appui de beaucoup de gens, y compris des autorités françaises”, a rappelé Txetx Etcheverry.

Selon lui, il reste maintenant à savoir ce qu’il adviendra de la mise en examen et d’un éventuel procès. En effet, après l’aboutissement des investigations en cours, la Justice devra décider si elle maintient la mise en examen en vue d’un procès ou si elle procède à un non-lieu.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.