L’heure de la rentrée pour les athlètes du Pôle Espoirs et du Pôle France de Brest !

0

Samedi 8 septembre 2018, L’été a été chargé pour les coureurs du Pôle Espoirs et du Pôle France de Brest avec, au programme, de nombreuses épreuves nationales et internationales parmi lesquelles les Championnats du Monde de Voile qui se sont tenus à Aarhus au Danemark du 30 juillet au 12 août. Qualificative pour les J.O. de Tokyo 2020, l’épreuve a réuni tous les meilleurs athlètes du monde dans chacune des douze séries olympiques mais elle a aussi et surtout récompensé Louis Giard. Le planchiste Breton s’est, en effet, adjugé la 3e place dans la catégorie des RS :X. Une jolie médaille de bronze qui s’est ajoutée aux neufs autres décrochées par les coureurs des structures Finistériennes. Des structures qui ont fait leur rentrée cette semaine, annoncé leurs objectifs pour la saison à venir mais aussi présenté leurs priorités, en l’occurrence l’amélioration de l’accompagnement des sportifs dans la préparation physique et la préparation mentale.

 

Dix médailles dont deux titres

© DR

Dix médailles : tel est donc le bilan de l’été pour les coureurs du Pôle Espoirs et du Pôle France de Brest. « Le tableau des résultats est bien rempli même si on espère toujours un peu plus. Quoi qu’il en soit, le bilan est positif. Au niveau sénior, la médaille de bronze remportée par Louis Giard aux Championnats du Monde de Aarhus, au Danemark, est vraiment une très belle performance et elle coïncide avec l’annonce de son CIP (contrat d’insertion professionnelle) à la SNCF », explique Mathieu Deplanque, le Directeur de la structure qui se réjouit que le planchiste gagne en sérénité sur le plan professionnel grâce à ce nouvel emploi aménagé et, par ricochet, sur le plan sportif. « Toujours concernant ce Mondial ISAF, la 4e place de Camille Lecointre et Aloïze Retornaz est une petite déception, mais très relative, car si les filles échouent au pied du podium, il faut quand même rappeler qu’elles ne naviguent ensemble que depuis quelques mois et qu’il s’agit d’une reprise pour Camille », a expliqué Mathieu, satisfait, par ailleurs, des résultats obtenus dans les séries jeunes, à commencer par ceux de Yun Pouliquen en planche à voile RS :X et de Marine Riou en dériveur double 470. « Chez les espoirs, nos athlètes ont décroché de bons résultats, ce qui est bien pour la relève. Le titre de champion d’Europe de Yun est une très belle chose sachant qu’il lui reste encore une année en jeunes. Pour lui, l’objectif est clairement le titre mondial en 2019 », a assuré le Directeur du Pôle.

Championnats du Monde :
Louis GIARD : 3ème aux Championnats du Monde (Danemark)- Planche à Voile RSX: 9.5
Marine RIOU : 3ème aux Championnats du Monde Jeune (Italie) – Dériveur double 470
Yun POULIQUEN : 3ème aux Championnats du Monde Jeune (Lettonie) – Planche à Voile Techno +
Championnats d’Europe :
Yun POULIQUEN : 1er aux Championnats d’Europe Jeunes (Pologne) – Planche à Voile RSX: 8.5
Marine RIOU : 3ème aux Championnats d’Europe Jeune (Portugal) – Dériveur double 470
Championnats de France Espoirs :
Alexandre KOWALSKI : Champion de France Espoirs – Dériveur solitaire Laser Standard
Mathurin JOLIVET : Champion de France Espoirs – Planche à Voile RSX: 8.5
Victor CARN : Vice-Champion de France Espoirs – Dériveur solitaire Laser Radial
Théo CONSTANCE : Vice-Champion de France Espoirs – Open 5.70
Alexandre KOWALSKI : 3ème Championnat de France Espoirs – Dériveur solitaire Laser Radial

La rentrée pour 22 coureurs au Pôle Espoirs et 39 au Pôle France

Cette fin de semaine, les athlètes ont fait leur rentrée. Au total, 61 sportifs (22 au Pôle Espoirs et 39 au Pôle France) ont pris ou repris du service. « Un certain nombre de jeunes ont basculé cette année du Pôle Espoirs au Pôle France ce qui explique que l’effectif jeunes soit légèrement en baisse (22 en 2018 et 29 en 2017), même s’il est vrai que depuis deux ans c’est une tendance. C’est, en réalité, une conséquence directe de la volonté de la Fédération Française de Voile de miser davantage sur le qualitatif que sur le quantitatif », explique Mathieu Deplanque qui se réjouit néanmoins de voir passer les affectifs du Pôle France de 32 à 39 cette saison. « Nous accueillons quatre nouveaux équipages issus du 420 mais aussi un groupe important de planchistes (13 dont deux féminines). Le fait d’avoir sur place deux membres de l’équipe de France, Louis Giard et Pierre Le Coq, mais aussi leur coach, Stéphane Jaouen, attire du monde, c’est certain. Même chose en 470, avec Camille Lecointre et Aloîse Retornaz accompagnées de leur entraîneur Gildas Philippe. », souligne le Directeur dont les objectifs pour cette année 2019 sont à la fois la qualification de la nation aux J.O. de Tokyo 2020 en Nacra 17, l’obtention de titres ou de podiums sur les Mondiaux Seniors et Jeunes puis la stimulation de l’émergence des plus jeunes vers le haut-niveau.

Toujours plus de qualité dans la préparation

En ce sens, l’accent a été mis cette année sur l’amélioration de l’accompagnement des athlètes dans la préparation physique et la préparation mentale. Pas moins de cinq intervenants spécialisés vont ainsi collaborer avec le Pôle pour cette saison 2018-2019. « Nous avions mis le paquet sur la préparation mentale la saison précédence et nous allons poursuivre notre travail dans ce sens. En parallèle, nous avons décidé de changer notre mode de fonctionnement concernant la préparation physique. Jusqu’ici, les entraîneurs s’occupaient également de ce volet mais cela se faisait parfois au détriment de certains points. Nous avons donc bataillé pour trouver des solutions et nous avons notamment décidé de collaborer avec un préparateur physique dédié afin d’offrir des entrainements de la plus grande qualité possible. Ainsi, deux nouvelles personnes nous apportent désormais leurs expertises », a commenté Mathieu Deplanque dont les ambitions sont forte, à l’image de celles des athlètes brestois.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.