Exigence d’Alsace, Elsass, unser Recht !

0

Mardi 11 septembre 2018, C’est l’heure de la rentrée politique pour Unser Land, même si le parti n’a pas vraiment pris de vacances, mobilisé notamment par une active campagne de communication pour la sortie du Grand Est.

Le parti autonomiste alsacien tiendra, en effet, son université d’été ce samedi — 15 septembre — à Sélestat/Schlettstadt, dans la salle du Foyer Notre-Dame de la Paix.

La manifestation, ouverte à tous, commencera à 9 h. La matinée sera placée sous le thème de la langue, avec un programme axé autour de plusieurs temps forts :

un bilan des 30 dernières années de politique linguistique en Alsace, dressé par Richard Weiss, président fondateur de l’association de parents ABCM-Zweisprachigkeit ;
une présentation de la politique sarroise pour le bilinguisme, donnée par Eva Hammes-Di Bernado, référente pour l’apprentissage de la langue au ministère de l’Éducation et de la Culture du Saarland ;
une démonstration des liens entre bilinguisme et prospérité économique, faite par l’économiste Thomas Fischbach ;
une réflexion sur la (faible) place faite à l’alsacien dans la prospective régionale, conduite par Jean-Marie Woehrling, président de l’association Culture et bilinguisme d’Alsace et de Moselle.
Une vidéoconférence de Saviero Luciani, membre du Conseil exécutif de la collectivité corse, chargé de la langue et de la culture corses, est également prévue.
Après une pause déjeuner, le programme reprendra à 13 h 45,par une table ronde réunissant Pierre Klein, président de l’Initiative Citoyenne Alsacienne, Jean-Marie Lorber et Martin Meyer, cadres d’Unser Land, et un représentant du Club Perspectives Alsaciennes. Il y sera, naturellement, question du rapport Marx, qui sera analysé dans le détail, et du projet d’Unser Land d’une collectivité alsacienne à statut particulier. Unser Land donnera également la parole aux Mosellans, qui seront représentés par Paul Christophe Abel, écrivain et membre de l’association Alsace+Moselle, qui donnera « dix arguments simples » pour une alternative alsaco-mosellane au « Grand Est ».
Une discussion ouverte sur la stratégie d’Unser Land, animée par Andrée Munchenbach et Jean-Georges Trouillet, respectivement présidente et secrétaire général du parti, permettra de dresser des perspectives pour l’année politique à venir. Une université d’été destinée, dans un esprit convivial, à nourrir la réflexion des membres et sympathisants quant à l’avenir de l’Alsace !

Andrée Munchenbach,
Présidente d’Unser Land

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.