Challenge Espoir Bretagne – CMB : neuf candidats pour trois places en finale

0

Vendredi 5 octobre 2018, Les neuf jeunes âgés de 19 à 24 ans sélectionnés sur dossier le 27 septembre dernier pour la phase 2 du Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne ont rendez-vous du 8 au 12 octobre pour cinq jours d’évaluations technique et sportive. Cinq jours durant lesquels ils vont devoir faire leurs preuves à la fois lors d’entretiens individuels, de tests techniques à terre  puis de navigations à bord de Figaro Bénéteau 2. Le tout pour espérer décrocher leur place en finale et se rapprocher de leur but : avoir la chance de bénéficier d’un bateau, d’un budget de fonctionnement permettant de disputer dans les meilleures conditions le circuit du Championnat de France Elite de Course au Large et l’intégration au Pôle Finistère Course au Large, gage d’une formation professionnelle sérieuse et d’un apprentissage au contact des meilleurs navigateurs français.

 

© DR

Les neuf jeunes motivés par la course au large avec l’ambition d’en faire leur métier, sélectionnés parmi les 25 candidats au Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne cette année, ont donc rendez-vous à partir de ce lundi au Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt pour la deuxième phase du concours. Au programme : cinq jours d’épreuves portant sur l’ensemble des compétences nécessaires à un navigateur pour mener à bien un projet sportif de haut niveau, à savoir : évaluations météo, tactique, psychologique et physique, entretiens individuels puis navigation en équipage sur Figaro Bénéteau 2. « Nous sommes sur la même ossature de tests que lors des éditions précédentes même si quelques épreuves ont évolué. La natation, par exemple, se déroulera cette fois en mer plutôt qu’en piscine tandis que la course à pied se fera sous forme de trail plutôt que de tests VMA en salle. Le but est, finalement, de se rapprocher au maximum du côté rustique de la navigation en solitaire, mais aussi et surtout de vérifier au mieux la motivation profonde des candidats à se donner. Il est impératif qu’ils aient la gniac », explique Christian Le Pape, le Directeur du Pôle Finistère Course au Large qui mettra, bien évidemment, l’accent sur les navigations. « Celles-ci se géreront de manière assez simple, avec des groupes de trois personnes sur trois bateaux différents. Le jury, composéd’entraîneurs du Pôle et de navigateurs reconnus, évaluera alors trois principaux axes : la barre, la tactique et les manœuvres. Le but : déterminer les lacunes de chacun et observer les comportements », détaille le cadre fédéral, indiquant que la capacité à devenir chef de projet sera une notion importante lors de cette semaine d’évaluation. « Lorsqu’il est arrivé en 2014, Sébastien Simon nous a bluffés par ses qualités de marin, sa détermination mais aussi et surtout par sa capacité à structurer sa vie et son projet. Avec lui, nous nous sommes directement retrouvés dans une logique d’accompagnement. Nous n’avons pas eu à le pousser. C’est un point auquel nous serons naturellement sensibles lors de cette deuxième phase de recrutement », souligne Christian Le Pape rappelant qu’à l’issue de cette séquence un maximum de trois finalistes sera retenu.

 

Rappel des noms des neuf jeunes sélectionnés pour la phase 2:

– Kévin Bloch, 23 ans, de Brié et Angonnes (38), licencié au CNV Aix-les-Bains (73)
– Théo Constance, 22 ans, de Plougastel-Daoulas (29), licencié à Aloha Attitude (29)
– Foucauld Delaplace, 24 ans, de Fouesnant (29), licencié à la SNBSM (35)
– Tom Laperche, 21 ans, de Carnac (56), licencié à la SNBSM (35)
– Victor Le Pape, 20 ans, de Fouesnant (29), licencié au CN Fouesnant (29)
– Gaston Morvan, 21 ans, de Landéda (29), licencié à l’USAM Voile Brest (29)
– Yaël Poupon, 19 ans, de Locmaria-Pouzané (29), licencié à l’USAM Voile Brest (29)
– Thomas Simon, 22 ans, de Daoulas (29), licencié à la SR Brest (29)
– Charlotte Yven, 22 ans, de Pouigneau (29), licenciée à la SR Térénez (29)

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.