Challenge d’Automne SNT 2018 : Une entrée en matière sportive

0

dimanche 14 octobre 2018,  Dernières régates de l’année, les quatre week-ends du Challenge d’Automne de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer sont l’occasion pour les coureurs de toutes les classes de se mesurer à des conditions météo souvent musclées et de faire le plein de sensations avant la trêve hivernale. 51 équipages ont répondu présents les 13 et 14 octobre pour les deux premières journées de régate du Challenge d’Automne 2018.

Crédit photo : SNT

Samedi dans un vent de secteur sud à 15 nœuds, les IRC 1, 2, 3, Double et les Mini 6.50 sont partis sur un parcours côtier d’environ 23 milles, direction la Vieille puis le Recherche pour terminer par un grand bord sous spi vers la Trinité-sur-Mer. Les IRC 4, Osiris Habitables, Mach 6.5 et Open 7.50 ont quant à eux réalisé deux parcours techniques dans la baie. A côté de leurs aînés, les jeunes de l’école de sport de la SNT ont également profité de cette météo idéale pour s’entraîner en Open 5.70 et J70.

Dimanche, après un début de journée sans aucune visibilité, le Comité de Course a lancé toutes les séries sur un parcours côtier. Les conditions plus que sportives de cette deuxième journée, vent à 18 nœuds établis – jusqu’à 23 nœuds dans les rafales, ont entraîné des abandons en série et une réduction de parcours à 15 milles.

Grande nouveauté de cette fin d’année, les Challenges d’Automne et de Printemps sont désormais ouverts aux Mini 6.50 en solo. Une belle opportunité pour ces marins qui pourront ainsi engranger de l’expérience et approfondir encore leur lien avec leur bateau avant la grande échéance, la Mini Transat en octobre 2019. Cinq ministes se sont alignés au départ, dont le trinitain Champion de France de Course au Large 2018 Erwan le Mené (#800 Rousseau Clôtures) qui termine le week-end en tête du classement. Il devance David Cano (#844 Sabali) et Vincent Busnel (#621 Queguiner – Leucémie Espoir).

La bataille a fait rage en IRC 1 entre les trois cadors de la catégorie. Alain Foulquier (Saga) tire son épingle du jeu avec un petit point d’avance sur Jean-Claude Nicoleau (Codiam) et Nicolas Groleau (Bretagne Télécom), tous deux ex æquo. Ces trois bateaux incontournables des régates trinitaines ont fait le spectacle dans la baie et ont une nouvelle fois impressionné par leur puissance et leur talent.
Les fidèles équipages IRC 2 des courses de la SNT ont fait parler leurs connaissances de la baie de Quiberon. Philippe Baetz (Musix) remporte les deux manches du week-end. Très inspiré, il laisse Gautier Normand (Locmalo) et Jean-Luc le Goff (Realax) dans son sillage.
En IRC 3, Benoît Rousselin sur Delnic n’a rien lâché devant Anavel, skippé par Henri Cardon. Les JPK 10.10 s’en sont donné à cœur joie sur les deux parcours côtiers et ont montré tout leur savoir-faire dans des conditions soutenues.
Jean-Philippe Haag (Garance), vainqueur du Tour de Belle-Ile 2018 dans sa catégorie, et Jean-Claude Merlivat (Minipyge) ont trusté les premières places des IRC 4 sur les parcours techniques comme le côtier de dimanche. Les deux équipages en J80, Pascal Petit (J’Mini) et Christian Debreu (Eros) auront un peu de mal à s’y faire une place.
Les IRC Double, catégorie toujours très en vogue, ont vu François Moriceau et Christophe Waubant très à l’aise sur Mary. Ils s’adjugent la victoire devant Jean-François et Antoine Hamon (Festa). Alain Peron, qui n’a pas démérité, occupe la dernière marche du podium sur Un Papillon contre l’Eczema.
Frédéric Guillemot (Miss J) aura réussi un triplé gagnant en Osiris Habitable. Vainqueur des trois manches, il écrase la concurrence dont Eric Delamare (Badboy) qui monte sur la deuxième marche du podium. Rémi Vidor (Les Sinagots) aura bataillé ferme pour prendre la troisième place.
En Mach 6.5, l’arrivée d’Alessandro di Benedetto sur Alternative Sailing skippé par Mathieu Jones ne sera pas passé inaperçu. Le team réalise trois très belles manches et prend la première place devant Laurent le Ponner (Tarmach), lui aussi très en forme, mais qui a dû abandonner suite à un démâtage dimanche. Pierre Lefranc (Exocet) et Jérôme Outin (Michmach) clôturent le podium à égalité de points. Seul et unique Open 7.50 inscrit ce week-end, Open your Eyes de Daniel Poisson n’aura pas eu l’occasion de se confronter à ses petits copains en sportboat.

Après deux jours de compétition musclés, les équipages sont rentrés dans leurs pénates et se sont donné rendez-vous les 27 et 28 octobre pour le deuxième Challenge de Printemps 2018.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.