Début de la finale du Challenge Espoir Bretagne – CMB 2019

0

Lundi 22 octobre 2018,Kévin Bloch, Tom Laperche et Gaston Morvan, les trois jeunes retenus à l’issue de la phase 2 du dispositif de sélection du Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne 2019 ont rendez-vous à partir de ce lundi, au Pôle Finistère de Course au Large à Port-la-Forêt, pour la finale à l’issue de laquelle l’on connaitra le nom du prochain skipper Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB. Lors de cette ultime phase de test, les trois marins en herbe vont s’affronter en solitaire à bord de Figaro Bénéteau 2 sur, a minima, neuf parcours de type « banane ».

© DR

« Celui qui totalisera le maximum de point remportera l’épreuve sur l’eau mais à l’arrivée, c’est le jury qui décidera du vainqueur du Challenge en se laissant le droit de ne pas retenir le gagnant s’il juge que ce dernier n’a pas fait preuve d’un comportement adapté. Concernant le nombre de manches courues, si l’un des candidats domine l’épreuve, il se peut que le nom du nouveau skipper Espoir soit connu dès mercredi mais nous prévoyons de disputer autant de courses que nécessaire pour avoir un classement clair, avec un premier, un deuxième et un troisième », avance Christian Le Pape, le Directeur du Pôle Finistère Course au Large. Côté météo, si ce premier jour de test promet d’être assez musclé, avec entre 15 et 20 nœuds de vent, les suivants devraient se jouer dans des conditions plutôt mollassonnes. « Dans ce contexte, la gestion de l’enjeu et du stress sera assurément déterminante pour cette finale », assure Christian Le Pape.

Kévin Bloch, Tom Laperche et Gaston Morvan, les trois jeunes retenus à l’issue de la phase 2 du dispositif de sélection du Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne 2019 ont rendez-vous à partir de ce lundi, au Pôle Finistère de Course au Large à Port-la-Forêt, pour la finale à l’issue de laquelle l’on connaitra le nom du prochain skipper Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB. Lors de cette ultime phase de test, les trois marins en herbe vont s’affronter en solitaire à bord de Figaro Bénéteau 2 sur, a minima, neuf parcours de type « banane ».

« Celui qui totalisera le maximum de point remportera l’épreuve sur l’eau mais à l’arrivée, c’est le jury qui décidera du vainqueur du Challenge en se laissant le droit de ne pas retenir le gagnant s’il juge que ce dernier n’a pas fait preuve d’un comportement adapté. Concernant le nombre de manches courues, si l’un des candidats domine l’épreuve, il se peut que le nom du nouveau skipper Espoir soit connu dès mercredi mais nous prévoyons de disputer autant de courses que nécessaire pour avoir un classement clair, avec un premier, un deuxième et un troisième », avance Christian Le Pape, le Directeur du Pôle Finistère Course au Large. Côté météo, si ce premier jour de test promet d’être assez musclé, avec entre 15 et 20 nœuds de vent, les suivants devraient se jouer dans des conditions plutôt mollassonnes. « Dans ce contexte, la gestion de l’enjeu et du stress sera assurément déterminante pour cette finale », assure Christian Le Pape.

 

Pour rappel

Les trois finalistes :

Kévin Bloch, 23 ans, de Brié et Angonnes (38), licencié au CNV Aix-les-Bains (73)
Tom Laperche, 21 ans, de Carnac (65), licencié à la SNBSM (35)
Gaston Morvan, 21 ans, de Landéda (29), licencié à l’USAM Voile Brest (29)

L’enjeu de la compétition :

Le vainqueur de cette compétition deviendra, après validation du comité de sélection, lauréat du Challenge Espoir Bretagne – CMB avec, à la clé, un bateau, un budget de fonctionnement permettant de disputer dans les meilleures conditions le circuit du Championnat de France de Course au Large en Solitaire et l’intégration au Pôle Finistère Course au Large, gage d’une formation professionnelle sérieuse et d’un apprentissage au contact des meilleurs navigateurs français.

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.