Bilan positif pour la 1ère édition des Wave Games

0

La Torche,mardi 30  octobre 2018,La 1ère édition des Wave Games, organisée par Terre de Glisse, a enflammé le spot mythique de la Pointe de La Torche du 20 au 28 octobre derniers. Plébiscitée aussi bien par l’ensemble des riders présents que par le grand public venu nombreux admirer les champions, cette compétition 100% glisse inédite, qui a réuni windsurf, surf, SUP et kiteboarding au sein d’un seul et même événement, a gagné son pari à tous les niveaux.

 

© Eric Bellande

Les vagues et le vent qui se sont invités sur la Pointe de La Torche pendant les neufs jours de compétition ont permis aux riders présents aux Wave Games d’offrir un magnifique spectacle au grand public pendant toute la durée de l’évènement, qui affiche un bilan plus que positif à tous les niveaux pour sa 1ère édition.

 

Du spectacle sur l’eau tous les jours

Pour leur 1ère édition, les Wave Games ont réussi leur pari sur le plan sportif : proposer un véritable festival 100% glisse sur l’eau, avec au moins une discipline en lice chaque jour. « Le bilan est plus que positif. Il y a eu du spectacle tous les jours, et on a réussi à réunir un très beau plateau avec de belles têtes d’affiche dans toutes les disciplines, dont Sébastien Garat en kiteboarding. On a eu de la chance également avec le 25e titre de Champion du Monde PWA de Slalom d’Antoine Albeau, la 2e place sur la Coupe du Monde PWA de Freestyle d’Adrien Bosson et la victoire de Thomas Traversa en Vague sur l’étape de Coupe du Monde PWA de Sylt juste avant les Wave Games, ou encore le titre de Champion de France de SUP Open de Benoît Carpentier au début de l’évènement », se réjouit Christophe Boutet, le directeur d’Aloha Attitude, mandaté par Terre de Glisse pour l’organisation sportive de l’événement. « Le format a fonctionné, les riders ont adoré et ont tous joué le jeu. On a vu de vrais passionnés qui allaient à l’eau tous les jours avec l’envie de partager le spot tous ensemble. Ils se sont rendus disponibles pour le public et pour les partenaires et ont tous compris leur rôle dans la promotion des sports de glisse. C’est vraiment top et je les en remercie », ajoute-t-il.

«  C’était une 1ère en France d’avoir un événement qui réunisse plusieurs disciplines. L’idée de Christophe Boutet était de faire venir quelques têtes d’affiches de chaque discipline pour promouvoir nos sports respectifs, de nous permettre à tous de se confronter sur l’eau et de toucher à d’autres supports que l’on n’a pas l’habitude de pratiquer. C’était vraiment cool. C’était génial aussi d’avoir un classement overall qui a permis d’élire le waterman de la semaine. Neuf jours, c’était presque trop long (rires). On est allé à l’eau tous les jours, avec une ou deux disciplines au programme. C’est top. Il n’y a pas eu une journée sans compet’ », commente Antoine Albeau, qui a terminé 3ème au classement overall, derrière Yvan Quilfen et Thomas Traversa.

 

Un bilan positif à terre

A terre, tous les voyants sont également au vert, avec un public qui a répondu présent, de belles journées thématiques qui ont permis de mettre un coup de projecteur sur le territoire ainsi que sur des problématiques telles que le handisport, l’environnement ou encore l’emploi. « On a réussi notre pari avec ce nouveau modèle d’événement que l’on a inventé. Tous les éléments de sont bien conjugués pour que ça soit une réussite, avec des vagues, du vent et du soleil. On ne pensait qu’il y aurait un tel engouement du public autour des Wave Games. On a accueilli entre 30 et 40.000 personnes sur le site sur les neuf jours. Les élus du territoire sont eux aussi satisfaits de l’affluence sur le site, et de voir que l’événement a existé d’un point de vue médiatique. Ils sont tous prêts à repartir pour de nouvelles éditions », explique de son côté Jean-Christophe Gilat, le président de Terre de Glisse. « Les journées à thèmes ont rencontré elles aussi un réel succès. C’était bien de sortir un peu des sentiers battus et du schéma classique d’une compétition, en proposant autre chose à côté. Cela a permis à d’autres publics de s’intéresser à l’événement par un autre biais », conclue-t-il.

On l’aura compris, les Wave Games ont su trouver leur public dès leur 1ère édition et réussi à séduire l’ensemble des riders et des partenaires présents sur l’événement, mais également les nombreux visiteurs, passionnés comme néophytes, qui sont venus tout au long de l’événement sur le spot de la Pointe de La Torche.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.