Saint-Malo : comment suivre le départ de la Route du Rhum

0

Saint-Malo, dimanche 4 novembre à 14h00 : 123 concurrents prendront le départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Et dès samedi à 13h03 et ce, jusqu’à dimanche matin, les bateaux quitteront les bassins Vauban et Duguay-Trouin en empruntant les écluses. Autant d’occasions de célébrer, dans la plus pure tradition maritime, les solitaires de cette onzième transat de Saint Malo à Pointe-à-Pitre.

 

© Alexis COURCOUX #RDR2018

À l’image du Malouin Maxime Sorel (V&B), tous ceux qui ont déjà participé à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe conservent un souvenir ému des écluses : « Tu as l’impression que la ville entière te tombe dessus ! C’est quelque chose d’énorme ! » Cette année, nombre record de bateaux oblige, la sortie débutera dès samedi à 13h03 pour s’achever à 4h45 dans la nuit : pas moins de treize sas !

 

 

 

© OC Sport – Pen Duick

Mais outre les horaires des écluses où le public pourra encourager une dernière fois avant le départ, l’ensemble des solitaires et des bateaux de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, il y a ensuite à trouver la bonne place pour suivre la course avant même le coup de canon libérateur. Pointe du Grouin et cap Fréhel restent les deux meilleurs spots pour observer les premiers bords, avec une entame qui s’annonce rapide (seize milles séparent la ligne de départ de la porte du cap Fréhel Banque Populaire Grand Ouest) avec un vent de secteur Sud, voire Sud-Est d’une quinzaine de nœuds…

 

 

Lire l’article

 

ULTIME – Seb Josse, altitude variable

© Alexis COURCOUX #RDR2018

Vitesses folles, stress du solo, manque de sommeil, heures passées sur la colonne de winch, réglages… le skipper du Maxi Edmond de Rothschild confie ses plans de vols et évoque la démesure de ces nouveaux trimarans à foils de la classe ULTIME. « Ces bateaux, on ne les barre plus. On passe presque tout notre temps à régler les flaps (éléments porteurs) pour pouvoir voler, garder de l’altitude et rester stable. Le temps passé sur les colonnes de winches est interminable. Les tensions sont telles que lorsqu’on veut border une écoute de deux centimètres, c’est beaucoup de dépense physique, c’est un truc de fou… »

 

Lire l’article

 

 

IMOCA – Les nouveaux visages

© François Van Malleghem

Alexia Barrier, Damien Seguin, Manuel Cousin, Erik Nigon et Ari Pekka Huusela : ils sont cinq à tenter leur chance pour la première fois dans une catégorie qui poursuit sa mue. Une classe qui a le vent en poupe ! Mercredi, la majorité des vingt skippers participant à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en IMOCA se sont retrouvés pour revenir sur la montée en puissance de la flotte présente pour la septième fois sur la ligne de départ de la mythique transatlantique.

 

 

Lire l’article

 

Classes Rhum – Challenges et ambitions

© ©Eloi Stichelbaut

La classe Rhum compte en réalité deux groupes distincts, les monocoques et les multicoques, qui n’entrent en taille comme en jauge, dans aucune autre catégorie de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Voiliers de série ou prototypes extrêmes, tous sont préparés à une grande aventure océanique et chaque skipper pousse le curseur de ses ambitions en rapport avec les potentialités de sa machine…

 

 

Lire l’article

 

Class40 – De Suède, du Japon et d’ailleurs…

© Alexis COURCOUX #RDR2018

Le Suédois Mikael Ryking, le Japonais Hiroshi Kitada, les Américains Michael Hennessy et John Niewenhous découvrent cette année la magie du Rhum en Class40. Nous leur avons demandé comment ils en sont arrivés à se présenter pour la première fois au départ de Saint-Malo et quels seront leurs objectifs entre la Bretagne et Pointe-à-Pitre.

 

 

 

Lire l’article

 

Rhum Mono – Le fidèle du Rhum

© Dominique Cadic

Luc Coquelin (Rotary-La mer pour tous) est un récidiviste assidu de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe ! Mais surtout, c’est le seul solitaire à avoir effectué toutes ces traversées entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre sur le même bateau, un monocoque de 50 Lire l’interviewpieds gréé en ketch…

 

 

 

Lire l’interview

 

Histoires de Rhum – 2006 : Lemonchois, de la tête et des épaules

© OC Sport – Pen Duick

Bien que la classe ORMA commence à marquer le pas après l’hécatombe de 2002, ils sont soixante-quatorze à prétendre à la victoire pour cette première édition organisée par Pen Duick, le Groupe Le Télégramme ayant racheté les droits. Il faut souligner que les Class40 créés en 2004 forment le gros de la flotte car le succès de ces 40 pieds monocoques est dynamisé par un remarquable brassage entre professionnels et amateurs : vingt-cinq solitaires s’alignent à Saint-Malo… Et si les multicoques sont moins mis en avant côté nombre, les monocoques ont la côte à l’image des IMOCA du Vendée Globe qui alignent douze unités…

 

Lire l’historique

 

 

Brèves du jour

© Yvan ZEDDA #RDR2018

Sept skippers, dont Kito de Pavant, François Gabart ou encore Alexia Barrier ont tenu à afficher leur soutien au bateau qui recueille des migrants en Méditerranée. Aux côtés de trois marins-sauveteurs de l’Aquarius, tous ont tenu à marquer leur solidarité envers le bateau qui recueille des migrants en Méditerranée.

 

 

 

 

© Yvan ZEDDA #RDR2018

Roxanna Maracineanu, Ministre des Sports, est venue ce jeudi sur les pontons malouins, l’occasion de rencontrer Vincent Riou (PRB) et Isabelle Autissier (présidente de WWF France). Elle sera de nouveau à Saint-Malo samedi et dimanche pour encourager les solitaires les marins de cette 11e édition et les acteurs du sport en Guadeloupe.

 

 

 

 

Le Suisse Alain Roura baptisait son monocoque IMOCA La Fabrique ce jeudi soir en présence de son parrain, Armel Le Cléac’h, premier navigateur à bord de l’ex-Brit Air qui avait fini la Route du Rhum 4ème en 2006 et 2ème en 2010 !
La Compagnie Créole va faire danser la Fosse aux Lions ce jeudi soir en l’honneur des marins de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Après la première partie de Nasyon A Neg Mawson, le célèbre groupe antillais offrira un concert gratuit au public au cœur d’intra-Muros.

Née à Saint-Malo, Annick Girardin, Ministre des Outre-Mer, revient dans la cité corsaire demain vendredi pour encourager les Outre-Marins. Elle sera accueillie dans la matinée par Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe et Claude Renoult, Maire de Saint-Malo, aux côtés desquels elle visitera le stand de la Région Guadeloupe et de la ville de Saint-Malo. Elle sera ensuite présente pour le baptême du Class40 skippé par le guadeloupéen Carl Chipotel avant de rencontrer l’ensemble des marins originaires de Guadeloupe qui seront au départ dimanche. Un point presse est programmé à 15h15 au centre de presse du Palais du Grand Large.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.