Paris : La Réunification de la Bretagne “Une solution qui a de l’avenir” vendredi 9 novembre 2018

0

Paris, vendredi 9 novembre 2018, Bretagne Réunie et la Mission Bretonne organisent une réunion d’information sur le droit d’option à  Ti ar Vretoned, 22 rue Delambre ( Paris) à partir de 20h30.

 

Le droit d’option permettant à un Département de changer de Région est ouvert jusqu’au 1er mars 2019 !

Nous sommes dans la dernière ligne droite pour atteindre les 100 000 signatures de la pétition prévue par la loi – déjà 88 761 signatures – qui va obliger le département 44 à délibérer sur l’organisation d’une consultation officielle de ses électeurs pour que la Loire Atlantique ré-intègre la Région Administrative Bretagne.

A 20h30 le Co-Président de l’association « BRETAGNE REUNIE » qui organise la Pétition exposera les raisons qui font que la réunification sera bénéfique aussi bien au Département de Loire Atlantique qu’aux 4 autres Départements bretons.

A l’issue de l’exposé de 20mn un échange libre aura lieu et le bar connaitra son animation habituelle des « Vendredis de la mission » !

Toutes les organisations culturelles et économiques bretonnes travaillent sur les 5 départements et sont handicapées par l’éclatement de la Bretagne entre 2 Régions Administratives, source de complexité, d’affaiblissements et de coûts.

Cette situation ubuesque frappe particulièrement la Loire Atlantique privée de l’image porteuse et mondialement connue de la Bretagne.

Et que dire de la négation de la population du 44 qui se sent bretonne et qui régulièrement répond dans les sondages à une écrasante majorité des 2/3 qu’elle veut la réunification ?

L’avenir passe par la réunification, source de dynamisme culturel, économique, environnemental.

Ce n’est donc pas qu’une simple question d’histoire, même si les limites de la Bretagne sont imprimées dans la réalité de nos cœurs et de nos échanges depuis mille ans :

Ces limites sont nées en septembre 851 lors du traité d’Angers entre Erispoé Roi des Bretons, et Charles le chauve roi des Francs.

Le Traité d’union de 1532, la Révolution de 1789, les ont respectées.

Ce n’est qu’en juin 1941 qu’un Décret du maréchal Pétain a séparé administrativement le 44 des autres Départements bretons.

Le 9 novembre 1989 tombait le mur de Berlin, le mur de la honte, entrainant la réunification de l’Allemagne.

Mais aujourd’hui la Bretagne n’est toujours pas réunifiée, dernière honte de la seconde guerre mondiale à subsister.

Le 9 novembre 2018 la Mission Bretonne vous invite à prendre part à la marche de l’histoire, car ce n’est pas quelques décennies de séparation arbitraire qui peuvent effacer une réalité profonde de plus d’un millénaire.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.