Météo Bretagne : Fort coup de vent vendredi, 120 km/h sur les côtes

0

Vendredi 9 novembre 2018, C’est confirmé la journée de vendredi s’annonce très agitée. Il s’agit là du premier fort coup de vent de la saison hivernale.

120 km/h sur les côtes et jusqu’à 100 km/h sur les hauteurs
En lien avec un vaste système dépressionnaire positionné depuis le début de la semaine à l’ouest de l’Irlande, un front actif va s’accompagner d’un net renforcement du vent et de pluies soutenues. C’est à partir de l’après-midi de votre journée de vendredi que les conditions vont commencer à se dégrader sur la région. On attend le renforcement du vent d’abord par le Finistère qui s’étend en soirée et durant la nuit suivante aux autres départements. Il faudra être prudent pour vos trajets retours “travail-maison” où de fortes rafales peuvent vous surprendre sur la route. Le vent de secteur sud souffle en fort coup de vent sur le littoral et dans l’intérieur des terres. On attend des rafales de 110 à 120 km/h sur les côtes d’Iroise, 100 à 120 km/h sur le littoral Atlantique et 90 à 120 km/h près des côtes de la Manche. Dans les terres, les rafales atteignent entre 70 à 90 km/h voire 100 km/h sur les hauteurs du Finistère-nord. Prudence car des chutes de branches sont possibles. Le vent devrait souffler moins fortement en direction de l’est avec des rafales inférieures à 70 km/h entre le pays de Fougères et celui de Châteaubriant. La situation se calme à partir de la deuxième partie de nuit où le vent mollit à la suite d’une bascule au secteur ouest.

Abondantes précipitations
En lien avec le vent, de fortes pluies sont attendues sont à attendre surtout au sud de la région. Dans un flux de sud-sud-ouest, une perturbation active apporte des pluies soutenues entre le Finistère et la Morbihan. Les cumuls s’annoncent copieux surtout au sud des Montagnes Noires. On attend l’équivalant de trois semaines de pluie en l’espace d’une nuit. Les plus forts cumuls sont pour le pays bigouden, l’aven, le lorientais ou encore justement les Montagnes Noires. On attend jusqu’à plus de 50 mm sur cette zone. L’Odet est à nouveau sous surveillance puisque toutes les pluies devraient converger et s’évacuer vers cette rivière. Même si les coefficients de marée sont à la baisse, il est possible que des submersions soient observées dans les zones d’estuaires. Par ailleurs, une forte houle de 6 à 7 mètres au large devrait provoquer de fortes vagues sur le littoral. Prudence donc.

Stéven Tual

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.