Gilets Jaunes : hommage à Chantal, 62 ans, tuée sur un barrage

0

Dimanche 18 novembre 2018, Gilets Jaunes : hommage à Chantal, 62 ans, tuée sur un barrage.

Message ( dans son intégralité) d’un Gilet Jaune sur un réseau social au soir d’une journée de mobilisation :

“‘j’ai pris le temps de l’écrire en rentrant ce soir, le cœur lourd de voir le comportement de certains malgré le sourire du peuple en face, ce même qui souffre tant et qui descend dans la rue , pour les droits de tous… Je me devais de le partager.

 

Petit message pour ceux qui se plaignent des blocages, insultent les manifestants, forcent les barrages et ont des conduites dangereuse. A ceux qui ne voient pas l’utilité de bouger et qui ne pensent qu’à leur travail ou autres….

Sachez qu’aujourd’hui une femme a perdu la vie. Elle avait 63 ans, venait juste de prendre sa retraite et avait vraiment la sensation que son niveau de vie allait devoir baisser. Elle était un peu inquiète, surtout pour ses enfants et ses petits-enfants pour la suite”.

Cette femme est morte aujourd’hui pour faire valoir ses droits à une vie correct, pour elle, pour vous, vos enfants, petits enfants, parents, grands parents… Elle est morte parce qu’elle a eu le courage de faire pour elle et pour nous tous , ce que vous n’avez pas eu le courage de faire.
Elle est morte parce que au lieu de patienter certains préfèrent forcer quitte à ôter la vie…

Sachez que nous , ceux qui ” vous emmerdent pour rien” comme vous dîtes si bien en nous insultant dans vos voitures, que nous avons et nous aurons la conscience tranquille, contrairement à vous qui ne faites rien.

Alors j’entends déjà d’ici les gens qui vont parler de leur travail, etc… Vous n’avez aucune excuse !

Si vraiment vous tenez à vos droits et que vous aspirez à une vie meilleure, pour vous, pour nos anciens , pour les générations futures alors sortez dans la rue, rejoignez nous, bloquez , filtrez, ralentissez, faites passer le message.

Mais s’il vous plaît, si vous n’avez pas le courage de vous battre pour vous même, ayez au moins un minimum de dignité, prenez votre mal en patience et ne roulez pas sur ceux qui se battent à votre place !!!”

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.