Nantes – Manifestations du week-end : des mesures préventives pour assurer l’ordre public et la sécurité des biens et des personnes

 COMMUNIQUE DE LA PRÉFECTURE DE LOIRE-ATLANTIQUE

En raison des violences survenues ces derniers jours et des appels à manifester lancés notamment via les réseaux sociaux, dont certains sont susceptibles de donner lieu, une nouvelle fois, à des actes intolérables, Claude d’Harcourt, préfet de la région des Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique appelle au calme et a décidé de mesures préventives.

Ces derniers jours, des lycéens se sont rassemblés devant plusieurs établissements nantais. Au cours de ces manifestations, certaines personnes ont pris à partie des citoyens, des élus, des agents de l’État et des forces de l’ordre, par des agressions physiques, des jets de projectiles et des insultes. Des dégradations de véhicules et de mobilier urbain sont également à déplorer. « Je condamne avec fermeté ces actes intolérables et les agissements des individus, cagoulés et armés, qui se livrent à ces violences au mépris de la sécurité des forces de l’ordre et des autres manifestants. Aucun amalgame ne saurait être admis entre les personnes qui exercent leur droit de manifester et cette minorité violente qui n’a pour but que d’agresser et de casser. L’usage proportionné de la force est rendu nécessaire pour protéger l’intégrité physique des policiers et gendarmes engagés sur le dispositif et pour protéger les populations. Je salue le professionnalisme des policiers et gendarmes qui garantissent la liberté de manifester et assurent la sécurité des biens et des personnes face à ces comportements inadmissibles», déclare Claude d’Harcourt.

La préservation de l’ordre public et la sécurité des biens et des personnes sont des priorités absolues. A cet effet, Claude d’Harcourt a décidé des mesures préventives suivantes, applicables du vendredi 7 décembre 12h au dimanche 9 décembre 12h sur le territoire des communes de Nantes métropole et de la CARENE :

• l’achat et la vente au détail, l’enlèvement ou le transport de tout produit inflammable ou chimique, acides, carburants, par jerricans, cubitainers, bidons, flacons ou récipients divers sont interdits dans tous les points de distribution, à l’exception des produits spécifiquement destinés à l’alimentation d’appareils de chauffage individuels ;
• toute cession, vente ou transport d’artifices de divertissement, quelle qu’en soit la catégorie, est interdite. Toutefois, et par dérogation, la vente aux seules personnes titulaires des certificats de qualification prévus aux articles 5 et 6 du décret n° 2010-580 du 31 mai 2010 susvisé, demeure autorisée ;
• sont interdites l’exposition en vue de la vente, la mise en vente, la vente à emporter, à l’exception de la vente à distance avec livraison à domicile, de toutes les boissons alcoolisées appartenant aux quatrième, troisième ou deuxième catégories – y compris les bières, vins, cidres et « premix » – telles que définies à l’article 1613 bis du code général des impôts – qu’elles soient contenues dans des emballages de verre ou autres – dans tous les établissements de distribution alimentaire (supérettes, libres-services, épiceries, rayons alimentaires des magasins dont l’activité principale n’est pas la vente alimentaire).

Les matchs de l’Euro Féminin de Handball, prévus samedi après-midi à Nantes, sont reportés à dimanche, en raison de la priorité donnée au maintien de l’ordre public. L’ensemble des maires du département a reçu une information leur demandant de porter une attention particulière aux événements prévus ce samedi et ce dimanche sur leur territoire, notamment la 32e édition du téléthon et les marchés de Noël.
Comme c’est le cas depuis le début des manifestations, les forces de l’ordre veilleront à ce que les points d’importance vitale (hôpitaux, maternités, centres de secours…) soient totalement accessibles à l’ensemble de la population. Elles seront également attentives au respect des règles essentielles de sécurité routière et pourront intervenir si des situations de blocage venaient à entraîner des perturbations excessives.
« Au regard des agressions et des dégradations de véhicules, de bâtiments et de mobilier urbain qui sont intervenues lors des manifestations de ces derniers jours à Nantes, et ce malgré la volonté d’apaisement affichée par le Gouvernement, je renouvelle mon appel au calme et à la responsabilité, afin d’éviter toute forme de violence pour que ces manifestations puissent se dérouler dans le calme. L’État est attaché à la liberté de manifester mais la liberté de manifester n’a jamais été la liberté, pour une minorité, d’agresser et de dégrader les biens d’autrui. Je demande solennellement à la population de se désolidariser de ceux qui se livrent à des actes de violence au mépris de la sécurité des forces de l’ordre, des autres manifestants et de l’ensemble de la population », conclut Claude d’Harcourt.

[gview file= »http://7seizh.info/sei-content/uploads/2018/12/CP-manifestations-du-we.pdf »]

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.