Situation sociale : ce n’est qu’un début

1

Jeudi 20 décembre 2018, Le gouvernement se félicite de la baisse de la mobilisation des Gilets Jaunes.

Oui il y avait un peu moins de monde la semaine dernière, mais comment pouvait-il en être autrement entre le matraquage d’une partie des éditorialistes médiatiques, la tentative d’arnaque des annonces macrons, l’attentat de Strasbourg, une mobilisation qui dure depuis plus d’un mois et une météo humide et glaciale.

Bien sur, l’approche des fêtes de fin d’année complique les choses. Évidemment le ministère de l’intérieur en profite pour durcir les interventions sur les ronds points et les espaces occupés, croyant que démonter les cabanes et tous les espaces de discussion permet de faire disparaître la colère.

Mais le gouvernement se leurre. Les attentes en terme d’égalité, de justice sociale et fiscale, pour une transition écologique rapide, pour une démocratie plus concrète sont loin d’être satisfaites. Et si à Paris les mobilisations seront sans doute faibles samedi 22 décembre, cela ne doit pas cacher comme le week-end dernier les nombreuses mobilisations qui auront lieu dans toute la France et
auxquelles de nombreuses et nombreux adhérent.es et militant.es de l’Union syndicale Solidaires participeront.

Au moment où certain.es veulent récupérer le mouvement et construire un «débouché électoral aux Gilets Jaunes», nous rappelons que pour nous, le débouché des luttes, c’est de gagner sur les revendications !

Solidaires continue à mettre son outil syndical au service de toutes celles et tout ceux qui se battent pour changer ce système.

1 COMMENTAIRE

  1. Aller vers des élections, c’est mettre une personne en avant.
    Le bonheur pour l’Etat français, grand spécialiste pour bousiller irréversiblement la vie des gens qui l’ouvrent trop !

    Par contre, quand les fêtes seront passées, et que commencera le mois de janvier où plus personne n’a la moindre thune, y aura encore plus de monde sur les rond-points.
    Faut pas qu’ils rêvent …
    Qu’est-ce qu’ils feront de plus que les chars ? L’aviation ? Le napalm ?

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.