Les vœux des Gilets Jaunes à Emmanuel Macron

0

Jeudi 3 janvier 2019, À l’occasion des traditionnels vœux de début d’année, François Boulo, avocat et porte-parole des Gilets jaunes à Rouen, a écrit une lettre ouverte au président de la République.

Monsieur le président de la République française,

Dans le contexte social actuel qui bouleverse notre pays, l’année 2019 s’annonce comme celle de tous les dangers pour notre démocratie, notre République, et la cohésion de notre Nation.

 

En tant que citoyen français, avocat de profession, et porte-parole des Gilets jaunes à Rouen, je tiens à vous présenter nos vœux – que vous aurez la sagesse d’accueillir comme des recommandations – pour cette nouvelle année.

Nous vous souhaitons de prendre la mesure de la gravité du climat de tension qui traverse notre pays : il n’est pas acceptable que tant de Gilets jaunes, simples citoyens qui avaient décidé de faire entendre leurs voix et d’exercer leur liberté d’expression, aient vu leurs vies basculer par des mutilations qui resteront à jamais gravées dans leurs chairs, sans compter ceux qui ont croisé la mort sur le chemin de leur combat. Votre responsabilité est engagée car vous n’avez pas eu un seul mot d’empathie pour tous ces manifestants victimes des dérives inqualifiables de quelques individus, agissant – par votre silence coupable – avec le sentiment d’une parfaite impunité, qui déshonorent nos forces de l’ordre.

Nous vous exhortons, vous l’aurez compris, à réconcilier le peuple français avec ses policiers et gendarmes qui ont pour mission de le protéger.

Nous vous souhaitons d’ouvrir les yeux sur la profonde crise sociale et économique qui traverse notre pays : le mouvement des Gilets jaunes est soutenu par 75% des Français si bien que c’est votre politique inique et inefficace qui se trouve aujourd’hui totalement discréditée et rejetée. Nous vous exhortons, vous l’aurez compris, à procéder au changement de cap dont notre pays a besoin et que le peuple, illégitimement privé de toute possibilité d’intervention directe dans la démocratie, réclame pour garantir la justice sociale et opérer la transition écologique qui s’impose.

 

Dénoncer hypocritement le capitalisme ultra-libéral et financier est vain tant que les 1% les plus riches de notre pays ne contribueront pas à l’impôt, comme tout citoyen, à proportion de leurs facultés.

Nous vous mettons solennellement en garde : vous ne pourrez traiter la colère et le désespoir qui s’expriment partout en France ni par le mépris, ni par l’indifférence, ni par la force.

En votre qualité de président de la République française, vous vous devez d’être la clé de voûte des institutions et non le chef d’un parti ou d’un clan.

Entendre le peuple qui s’exprime est votre devoir.

 

Lui apporter des solutions concrètes doit désormais être votre seule urgence.

Nous vous prions de croire, Monsieur le président de la République française, en l’expression de nos vœux les plus chers.

François Boulo, porte-parole des Gilets jaunes à Rouen

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.