Gigantisme des navires : sécurité maritime menacée

0

Vendredi 4 décembre 2019, L’association MOR GLAZ est depuis très longtemps opposée au gigantisme des navires si toutes les sécurités sur les chargements  ne sont pas appliquées avec rigueur avant le départ du navire. Plus le navire est grand, plus le contrôle de ce dernier est difficile ! C’est bien pour cette raison, que l’association MOR GLAZ  n’est pas rassurée sur la fiabilité de ces navires lors de tempête ou de panne totale de ces géants des mers. Le danger est bien réel, le  « MSC ZOE » dans la nuit du 1er  au 2 janvier 2019 a perdu au Nord des îles Wadden  270 conteneurs (ce chiffre est-il exact ?) certains contiennent des produits très toxiques !

Cette Région est depuis 48 heures dangereuse pour la navigation, l’Homme et  l’environnement ! L’association MOR GLAZ, constate cette fois encore, que le gigantisme et la course aux escales les plus courtes représentent un danger pour l’Homme !

 

Les causes de ces désarrimages de cargaisons pourraient être d’après l’association MOR GLAZ :

 

 

1. défaut de saississage, le bord n’ayant souvent pas le temps de contrôler le saisissage des conteneurs  réalisé à quai par les dockers lors de l’escale commerciale, la qualité des services portuaires n’étant pas partout dans le monde de même qualité, des escales trop courtes ne permettant les contrôles suffisants avant le départ du navire,  les impératifs transmis aux Commandants de ces navires les escales doivent être courtes tant pis pour les conséquences !

 

2. Défaut de contrôle des conteneurs, un conteneur en bas de pile avec  un montant sur un des 4 côtés en mauvais état et ne supporte pas le poids de la pile.

 

3. Mauvais temps … trop de vitesse,  trop de roulis (trop de pression sur les Commandants afin de respecter les horaires d’escales).

 

4. roulis paramétrique, due à une houle synchrone avec les périodes propres au navire.

 

 

5, contrainte du routeing, (planificateur des routes) qui peut donner son avis à l’affréteur qui le paye.

 

 

6. EN CONCLUSION : Les Commandants à bord de ces navires devraient avoir bien plus de prérogatives, et être plus indépendants, être plus libres dans leurs prises de décisions, être moins tributaires de :   la vitesse, des  contrainte des  heures d’arrivée dans les ports, des équipes de dockers….de la réservation du tour dans la liste des navires attendus.

 

L’association MOR GLAZ rappelle également que tous les navires doivent être impérativement équipés de la Sécurité Passive Embarquée.

 

 

 

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

 

 

 

[Message tronqué]  Afficher l’intégralité du message

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.