2 minutes avant une catastrophe nucléaire !

0

Jeudi 24 janvier 2019, Le Bulletin of Atomic Scientists, organisation de scientifiques mondialement reconnue, vient de rendre public l’horloge de l’apocalypse (Doomsday Clock), qui symbolise le temps qui reste avant une catastrophe nucléaire militaire. Nous sommes toujours à 2 minutes avant l’apocalypse !

Cette horloge – symbolique – varie en fonction de l’évolution des menaces, principalement constituée par les armes nucléaires ; minuit représentant la fin du monde. La Doomsday Clock a pour objectif de faire prendre consciences aux dirigeants politiques et aux populations, l’urgence de mettre un terme aux armes nucléaires. Ces armes constituent un danger permanent pour la survie de l’humanité en raison de leurs conséquences humanitaires et environnementales catastrophiques.

« La menace de retrait du traité des Forces nucléaires intermédiaires par les États-Unis, la course aux arsenaux nucléaires, le non-respect de leurs engagements juridiques de désarmement par les principales puissances » expliquent cette proximité avec l’apocalypse pour Patrice Bouveret, Directeur de l’Observatoire des armements.

Si l’on s’arrête sur le cas de la France, la loi de programmation militaire (LPM) 2019/2025 lance un mouvement de modernisation et de renouvellement de l’arsenal nucléaire considérable qui se traduit en termes financiers par une première hausse budgétaire de 60% (soit 37 milliards d’euros) par rapport à la LPM précédente.

Pour Jean-Marie Collin, co-porte-parole de ICAN France (organisation prix Nobel de la paix 2017) « nos dirigeants politiques, nos parlementaires ont un choix à faire au regard de l’histoire : rester passifs et conserver une politique basée sur le risque de destruction ou respecter la nouvelle norme internationale constituée par le traité sur l’interdiction des armes nucléaires ».

ICAN France appelle la France à prendre des initiatives concrètes pour mettre en œuvre ses engagements de désarmement nucléaire, notamment en gelant les crédits liés au renouvellement de son arsenal nucléaire et en engageant un dialogue européen sur le désarmement nucléaire.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.