La CCI Bretagne Ouest partenaire de la plateforme de financement participative bretonne Kengo.bzh

0

Brest, jeudi 24 janvier 2019, Convaincue de l’intérêt du financement participatif dans l’émergence de projets de création d’entreprise, la CCI métropolitaine Bretagne ouest a noué un partenariat avec Kengo.bzh. Pourquoi ce choix ? Parce que cette plateforme de financement participatif est bretonne et qu’elle soutient des projets locaux, bretons. Ce principe de proximité est en phase avec la vocation la chambre de commerce et d’industrie de contribuer au développement économique de son territoire.

 

De gauche à droite : Aurélia Vaillant et Marine Romey, porteuses du projet Ornicar, à la recherche actuellement de fonds financiers via la plateforme Kengo,
Frank Bellion président de la CCIMBO et Serge Appriou, directeur de Kengo.bzh.

La CCIMBO accueille chaque année plus de 2 000 porteurs de projet de création-reprise d’entreprise dans ses Espaces entreprendre. Elle accompagne les entreprises tout au long de leur existence et propose une large gamme de services : création, transmission, innovation, développement des commerces et entreprises, transition énergétique ou numérique, ouverture à l’international… Le financement participatif est un outil complémentaire mis à disposition des créateurs d’entreprises à ceux déjà existants : stage 5 jours pour entreprendre, permanences d’experts, formations…

La CCIMBO proposera aux porteurs de projets qui souhaitent mettre en place un financement participatif de s’appuyer sur Kengo.bzh. Le taux de cotisation sera privilégié : pour tous les projets dont la CCIMBO est prescripteur et qui auront atteint 70% de l’objectif, Kengo.bzh percevra une commission de 8 % au lieu de 10,5 %. De plus, les projets portés par la CCIMBO seront mis en avant sur la plateforme Kengo.bzh et les deux entités valoriseront les projets sur leurs supports de communication respectifs.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.