La plateforme revendicative “Pour une Bretagne enfin majeure” est désormais en ligne

0

Vendredi 1er février 2019,  à l’issue de la journée du 16 novembre, l’association Ar Falz / Skol Vreizh a décidé avec d’autres partenaires ou acteurs individuels présents, de lancer un appel à toutes les forces politiques, syndicales et associatives se sentant concernées par l’avenir de la société bretonne, et également aux simples citoyens de ce pays, plateforme présentée à Carhaix le 18 janvier 2019 et votée à l’unanimité des participants présents.

Si l’association Ar Falz / Skol Vreizh n’a pas vocation à conduire un combat politique, elle peut, à travers la plateforme Pour une Bretagne enfin majeure, susciter l’émergence d’une mobilisation régionale visant à faire enfin de la Bretagne une région majeure, véritable euro-région comme le sont de nombreuses autres régions au sein de l’espace européen. Il y a urgence à mener une telle démarche car, sans elle, notre société risque dans très peu de temps de disparaître en tant que société particulière, reléguée aux rôles subalternes que lui accorderont les logiques économiques de la polarisation et assimilée culturellement par les forces uniformisatrices du marché. La Bretagne, territoire vieux de plus de 1 500 ans, doit continuer d’exister en tant qu’entité spécifique. Il est de notre devoir de la faire vivre et de la projeter dans l’immense mutation sociétale que nous imposent à la fois la mondialisation et la transition climatique dont les effets et les enjeux nécessiteront une profonde adaptation. La Bretagne a la capacité d’affronter de tels défis mais, pour cela, elle doit se mobiliser et assumer des choix qui devront lui être propres.

La plateforme revendicative  Pour une Bretagne enfin majeure est désormais en ligne sur le site www.bretagnemajeure.bzh  à laquelle vous pouvez prendre part en la signant, en la commentant et en la relayant auprès de vos réseaux pour qu’elle devienne un outil de revendication par et pour les Bretons.

Les personnes intéressées pourront également prendre part à l’un des cinq groupes de travail créés le 18 janvier à Carhaix  :

1) Institutions / Réunification / Fiscalité. Animateurs : Yvon Ollivier, Yann C’hloareg, Romain Bily.

2) Énergie (Éolien, hydrolien, solaire, méthanisation…). Animateur : Gwénaël Henry.

3) Langues et cultures. Animateur : Jean-Claude Le Ruyet.

4) Aménagement (Urbanisme – Transports – Mer, pêche, aquaculture –  Agriculture, agroalimentaire, consommateur). Animateur : Yves Lebahy.

5) Économie productive : Recherche (biologie, océanographie, électrique, numérique…)

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.