Élévateur à bateaux : Brest va devoir rester dans la cour des petits !

0

Brest, samedi 2 février 2019,

La politique politicienne Régionale empêche l’aboutissement de certaines envies industrielles et maritimes dans le domaine de la réparation navale  Brestoise ! Avec un élévateur à bateaux de 250 tonnes au lieu des 450 et 600 tonnes défendues : Brest va devoir rester dans la cour des petits ! Quelques professionnels du port Breton vont y trouver peut-être une petite satisfaction ! Cependant, cela équivaut à courir  cent mètres avec des sabots en bois et les jambes entravées dans un secteur très concurrentiel y compris en Bretagne.

La décision politique qui vient d’être prise par la Région Bretagne, d’accorder un élévateur à bateaux  que de 250 tonnes à Brest, ne va pas apaiser les tensions entre les ports Bretons ni mettre fin aux « rivalités » pas toujours très fondées entre le sud et le nord de la Bretagne, alors que les mêmes décisionnaires nous parlent sans arrêt de mondialisation ! Cet élévateur à bateaux permettra toutefois et c’est déjà ça de pouvoir remonter sur le quai des navires de 250 tonnes équivalents à des navires de pêche de 20/25  mètres.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest défenseur du port de Brest et de ses activités, y compris celle de la déconstruction des navires, souhaite que les négociations continuent afin que Brest soit doté d’un élévateur capable de recevoir des charges bien plus importantes que les 250 tonnes imposées !

Offrir  un terre-plein, un espace  spécifique sur le port de la péninsule, permettra aux entreprises de nouvelles capacités de développement de certains marchés, tant pour les navires du patrimoine (nous pensons au chantier du  GUIP)   que pour la construction navale, la réparation et les activités de déconstruction.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, s’associera, aux développements des activités industrielles des ports Bretons, de tous les ports Bretons, nous serons particulièrement attentifs à la suite et à la tournure que prendra cette demande indispensable afin que les activités croissent  dans le port de Brest !

 

Pour le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest

Jean-Paul HELLEQUIN Secrétaire adjoint et porte-parole

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.