Brexit : la Bretagne la grande oubliée dans la mise en place des nouvelles routes maritimes

0

Brest, mercredi 20 février 2019, La Bretagne la grande oubliée dans la mise en place des nouvelles routes maritimes suite au Brexit, il ne faut surtout pas se laisser piéger « envahir »   par une morosité !

Les modestes observateurs que nous sommes, constatons que les ports bretons sont  bien les escales maritimes  les plus proches de l’Irlande. L’association MOR GLAZ qui défend « aussi » les ports Bretons depuis des décennies ne prend pas elle cette annonce comme une défaite pour les ports Bretons, mais au contraire il va falloir s’unir pour obtenir une juste reconnaissance de nos activités portuaires en Bretagne.

Pour l’association MOR GLAZ, les industriels du port de Brest et des autres sites doivent s’unir, ils doivent se réorganiser pour attirer les clients, ils doivent convaincre,  les défis sont importants  pour notre Région, elle doit remettre en avant et au centre des investissements  les activités portuaires, toutes les activités.

La rencontre de l’association MOR GLAZ à Brest  avec Madame Karima DELLI il y a quelques jours, nous a donné des ambitions par sa combativité. Nous savons aussi que ce port de la péninsule et d’autres ports Bretons,  ont des atouts majeurs, qu’il faut continuer de défendre avec une énergie hors du commun, pas seulement en petits comités, il faut tous s’y mettre pour gagner ! Réorganisons comme il y a quelques années une grande journée sur les métiers portuaires  en ouvrant le port, comme sait l’organiser le port de  LA ROCHELLE.  Les citoyens sont toujours des partenaires, des alliés  lorsqu’ils découvrent ce qui d’habitude est interdit, barricadé, fermé pour des raisons pas toujours fondées ! Le thème, C’est quoi un port, qui y travaille, quels métiers ?

La Bretagne, est trop souvent  gouvernée par les instances parisiennes, et en Région par des personnes ayant bien plus d’ambitions politiques personnelles, que Régionales ou pis encore Départementales ! Le port de Brest, à de nombreux ratés à son actif, l’Agence Européenne de Sécurité Maritime (AESM) et autres !!!  Un manque de volonté de laisser s’implanter sur le port de nouvelles  activités, celles du futur. Un retard à vouloir se connecter au ferroviaire en opposition aux autres grands ports du nord et du sud de l’Europe ! Une des routes maritimes les plus fréquentées  au monde passe à quelques milles  de la pointe Bretagne, et les navires débarquent des marchandises dans d’autres ports, ces marchandises qui nous reviennent vers la route, il faut chercher et trouver l’erreur. Rappelons qu’il aura fallu plus de 10 ans pour mettre « enfin » en place à Brest un chantier de déconstruction de navires, pourquoi les navires de la Marine Nationale vont ils se faire déconstruire au Havre, en Belgique où ailleurs (les appels d’offres ne sont que de grossiers prétextes).

Pour avoir siégé « un peu par hasard » comme suppléent à la Commission Portuaire, je me suis très vite aperçu, que le collectif est peu présent, chacun défend son pré carré, que la politique politicienne est bien trop présente dans une instance où le privé est celui qui apporte les emplois, l’activité et la plus-value !

La candidature de l’association MOR GLAZ pour y siéger n’a jamais été retenue, et pourtant nous en avions des idées pour le port de Brest !

 

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.