Quimper : MerAlliance, Leader français sur le marché du saumon et des poissons fumés

0

Quimper, jeudi 21 février 2019, En 45 ans, cette PME bretonne, désormais filiale de Thai Union, a su devenir un groupe européen leader français sur le marché du saumon et des poissons fumés à marques de distributeurs. Le tout au départ de Quimper !

© DR

L’agroalimentaire breton fournit au minimum la France voire l’Europe continentale « Nous valorisons plus que jamais le fait d’être ici à Quimper puisque bon nombre de nos produits sont directement fabriqués ici et estampillés Produits en Bretagne : une vraie valeur pour nous ! Sans oublier de rappeler qu’une partie de nos produits, toujours élaborée sur place, est commercialisée sous la marque de notre groupe Petit Navire, emblématique de la Bretagne ! » Beau motif à satisfaction et non moins belle détermination de la part de Laurent Jamier, Directeur des Opérations France, depuis ce site qui emploie rien moins que 380 salariés à l’année, chiffre monté à 530 lors des dernières Fêtes de fin d’année au moment où le saumon est plus que jamais choisi par le consommateur dans sa liste des produits festifs.

En fait, Laurent Jamier sait qu’il peut ici compter sur une vraie dynamique, mieux même, de l’intelligence entre les acteurs du territoire. Explications : « au regard de nos besoins en ressources humaines, nous pouvons compter sur une grande agglomération avec beaucoup de nos salariés qui en viennent directement ; d’autant plus que notre usine est située dans Quimper même, avenue de Keradennec, avec un réseau de bus qui la dessert parfaitement et un système de covoiturage interne pour répondre aux particularités horaires du travail en équipes. Par ailleurs, des liens très forts existent ici, que ce soit avec les services de la Ville, Pôle Emploi, le CREPI* ou encore le groupement d’employeurs Cornoualia : en décembre, nous avions ainsi 45 temps partagé en CDI, qui ont ensuite enchainé avec des missions chez Bonduelle, Marie Frais… »

De quoi évoquer ici un sérieux atout régional identifié par le Directeur des Opérations France : en Cornouaille (en particulier) comme en Bretagne (en général), les entreprises ont affaire à des salariés qui ont le goût du travail bien fait : « si l’IAA s’est beaucoup développée sur notre territoire, ce n’est pas seulement en raison de l’accès aisé à la ressource, mais aussi parce que nos salariés témoignent d’une assiduité et d’une régularité au travail, soit un engagement très net de leur part. »

De l’intelligence donc, de la conscience professionnelle mais aussi du réseau – « historique » – ajoute encore Laurent Jamier qui cite volontiers l’IFRIA (où il sait pouvoir trouver des apprentis), l’ADRIA ou encore QBO : « tous ensemble, nous sommes vraiment impliqués au profit et dans la valorisation de notre territoire et de ses entreprises. L’avantage de Quimper, c’est que c’est une ville qui, au regard de sa taille comme de ses infrastructures, est structurée. Pour nous qui travaillons dans le frais, avec une DLC courte, nous savons que nous avons accès à la 4 voies et que nous pouvons compter sur des transporteurs qui jouent le jeu à nos côtés. Cela permet de faire avancer les choses ensemble. Rappelons que si nos produits sont fabriqués ici, ils sont ensuite transportés à Landivisiau sur notre plateforme où arrivent également nos produits de  Pologne avant que tout ne soit redistribué en GMS. »

De quoi comprendre qu’il est ici important de continuer à œuvrer pour des équipements sur le territoire de Quimper : « Achats, services, export… L’agroalimentaire breton fournit au minimum la France voire l’Europe continentale. Dans ce contexte, vous comprenez bien que nous défendons l’aéroport de Quimper tout comme Investir en Finistère milite de son côté pour un TGV vers Paris en 3 Heures. »

En attendant, très entreprenant à l’image de son territoire, Laurent Jamier est déjà engagé dans de nouveaux défis pour son Groupe : « progresser en parts de marché sur notre marque Petit Navire – toute jeune encore puisqu’apparue au rayon Frais en 2016 ! –  et accélérer sur l’innovation avec, à côté de notre produit de référence (la tranche de saumon fumé), des lardons et émincés de saumon, toasts, carpaccio… » Le tout sur fond d’une stratégie déployée avec des éleveurs de Norvège certifiés : soit la promotion de l’aquaculture responsable via la certification ASC** qui impose la transparence sur l’alimentation et les conditions d’élevage du saumon

*Les CREPI sont des clubs d’entreprises engagées pour l’emploi. Ils proposent des mises en relation directes entre personnes en recherche d’emploi et les entreprises
**Aquaculture Stewardship Council

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.