Maritime : grandeur et décadence d’une France qui prône son efficacité dans la surveillance maritime

0

Brest, vendredi 8 mars 2019, Les pilotes de la brigade aéromaritime au chômage technique, grandeur et décadence d’une France qui prône son efficacité dans la surveillance maritime  et l’assistance en mer !

A Lann-Bihoué, mais aussi certainement ailleurs sur le littoral,  la brigade de surveillance aéromaritime (BSAM)  manque de moyens opérationnels.

Les déclarations publiques de certains agents des Douanes sont stupéfiantes malgré toutes les déclarations (affirmations) des « responsables » qui sont en charge de ce secteur. La situation et le manque de moyens sont bien ceux dénoncés à plusieurs reprises par l’Association MOR GLAZ !

L’Association MOR GLAZ soutient (comme souvent) les personnels de la brigade de surveillance aéro-maritime de Lann-Bihoué , la composante aérienne de la douane (BSAM) ne sont plus capables d’effectuer leurs missions de reconnaissance. 40 ans après le naufrage du pétrolier « AMOCO CADIZ » et « 20 ans après celui du pétrolier poubelle  « ERIKA » cette situation est tout simplement scandaleuse. L’Association MOR GLAZ saisit cette occasion pour rappeler que les moyens nautiques des Douanes Françaises ne cessent de se réduire !

Un manque d’aéronefs pour la brigade de surveillance aéromaritime, est tout simplement scandaleux. L’Association MOR GLAZ avait deviné ce manque de moyens depuis bien longtemps (moins de flagrant délit de pollution marine par exemple, les réponses étant trop souvent « circulez il n’y a rien à voir »).

L’Association MOR GLAZ demande par ce communiqué, que tous les Elus du littoral Français se mobilisent afin de fournir aux Douanes françaises les moyens nautiques et aériens appropriés afin que les douanes Françaises puissent remplir toutes les missions maritimes.

De fin juillet au 31 décembre 2018, la BSAM de Lann-Bihoué n’a disposé que d’un avion opérationnel durant deux jours en septembre, afin de s’entraîner pour la mission Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex) en Grèce. Rappelons si nécessaire que Frontex est l’exemple même de ce qui ne fonctionne pas en Europe, que certains appellent un truc de plus, inefficace et qui coûte cher !
Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.