Des manches âprement disputées au Challenge de Printemps de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer (SNT)

0

la Trinité-sur-Mer , dimanche 24 mars 2019, Le Spi Ouest-France approche à grands pas et déjà les pontons de la Trinité-sur-Mer ont été en pleine effervescence pendant ce quatrième week-end du Challenge de Printemps de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer. Quatre-vingt-douze équipages au départ, soit 580 coureurs, se sont alignés sur les lignes de départ dans des conditions plus ou moins compliquées.

 

Crédit photo : JAKEZ

Samedi, le vent étant très faible, le Comité de Course a pris la décision de faire courir toutes les séries sur un parcours côtier. Malheureusement, dans ces conditions vraiment molles, une réduction de parcours a été effectuée pour les IRC A et les IRC Double au niveau de Méaban, tandis que pour les autres séries, la ligne d’arrivée a été déplacée à Sud Méaban.
Dimanche, un vent de nord-nord-est plus stable entre 8 et 15 nœuds a permis aux IRC Double et aux Mini 6.50 de se lancer sur un parcours côtier. Les IRC A, IRC B, IRC C, Sun Fast, Grand Surprise, Mach 6.5, Open 7.50, Osiris Habitable A, Osiris Habitable B et J 70 ont réalisé deux parcours techniques adaptés à chaque série.

Pas de changement du côté des IRC A, Codiam tient toujours une très belle longueur d’avance sur ses concurrents, grâce notamment à deux victoires sur les parcours techniques de dimanche. Jean-Claude Nicoleau et Nicolas Loday sont confortablement installés sur la première marche devant Alain Foulquier (Saga). Ce dernier remonte dans le classement grâce à un beau morceau de bravoure sur le côtier de samedi, où il remporte la victoire avec une belle avance sur la flotte. Il prend donc la deuxième position à la place de Jacques Pelletier (Qualiconsult), un peu en difficulté ce week-end. Pour son retour aux affaires, Philippe Girardin réalise deux belles performances dimanche sur son J 120 Hey Jude.

En IRC B, Benoît Rousselin (Delnic) conserve sa place de leader, malgré la volonté de Gilles Prietz (Ioalia) à le mettre en difficulté. Ce dernier se trouve à trois points de la tête du général provisoire et donnera la semaine prochaine tout ce qu’il peut pour détrôner le JPK 10.10. Jean-Yves Catrou (Barouf) monte sur la troisième marche du podium malgré les assauts de Noël Racine (Foggy Dew) qui fait un retour fracassant en remportant les deux manches de dimanche.

Jean-Claude Merlivat (Minipyge) et Philippe Wallon (Aubépine) en IRC C maintiennent leurs positions en tête du classement provisoire face à des concurrents qui reprennent la route des régates en très grande forme, à l’image d’Alain Guelennoc. En effet, le skipper de Riwanon IIImonte dès son retour sur la troisième marche du podium, ex-æquo en points avec Philippe Wallon. Philippe Pilate (Général Tapioca BWT) et Jean-Philippe Haag (Garance) se tiennent en embuscade et tenteront de tirer leur épingle du jeu lors du dernier week-end du Challenge de Printemps.

Antoine Beullier et Romuald Brunet (Avel Red) et Alain Peron et Jean-Marc Chavigny (Un Papillon contre l’Eczema) sont les vainqueurs des deux parcours côtiers du week-end mais cela ne suffit pas à les faire monter sur le podium des IRC Double. L’écart se réduit en tête du général provisoire : un point sépare Antoine Croyère et Richard Massiot (Hey Joe) de leurs concurrents François Moriceau et Christophe Waubant (Mary). Patrice et Charles Hamon (Charline) reprennent la troisième position à Matthieu Lucet et Ervan Kernevez (Didgeri Two), moins en veine cette semaine.

Ce week-end sonnaient les dernières manches d’entraînement pour les Sun Fast. L’affrontement entre Patrick Isoard (Uship) et Jean-François Nouel (Hakuna Matata) a permis à ce dernier de prendre la tête du classement provisoire. Patrick Isoard, accompagné de Simon Gaulier, le talonne à un point. Penny Aubert (Georgia) n’a quant à lui pas dit son dernier mot et complète le podium. Des résultats de bonne augure pour la première édition de la Sun Fast World Cup qui se tiendra lors du prochain Challenge de Printemps, les 6 et 7 avril à la SNT et qui regroupera des équipages internationaux en Sun Fast 3200 et 3600.

Les équipages en Grand Surprise se sont livrés deux belles batailles sur les parcours techniques de dimanche. Avec un record de participation prévu au prochain Spi Ouest-France Destination Morbihan, les équipages ont profité des entraînements pour être à leur maximum face à la concurrence. Louis Thuillez (Aether Sailing Team) conserve la tête du classement, face à Paul Hébert (Rouen Port Maritime) et Loïc Loppin (ASC BNP Paribas), dont le dynamisme n’est plus à prouver.

La concurrence est rude en Mach 6.5 et tous les équipages font leur maximum pour garder leur part du gâteau. L’Ankou, barré cette saison par Nicolas Troussel, détient fermement la première place du général provisoire et semble intouchable depuis le début de la saison. Yves le Blevec (Actual) se maintient à la deuxième place face au Team Alternative Sailing, skippé par Mathieu Jones et cinq fois vainqueurs du Spi Ouest-France Destination Morbihan dans cette série. Manu Guedon (West Paysages – Le Carré 56) le talonne de deux petits points au pied du podium. Le dernier Challenge de Printemps sera l’occasion pour ces équipages de montrer qu’ils sont fin prêts pour la grand messe du week-end de Pâques.

Ce quatrième Challenge de Printemps a vu le grand retour des Open 7.50. Julien Bourgeois (Open Bar) arrive tant bien que mal à maintenir sa place de leader face aux cadors de la série. Antoine Gautier (Open Game) réalise une très belle entrée en matière et se place immédiatement en deuxième position du général provisoire. A sa suite, on retrouve Mathieu Leys (Qualiconfort – Le Bar Tab’) et Nicolas Groleau (Bretagne Télécom) qui n’ont certainement pas l’intention de faire de la figuration dans les semaines à venir.

Le classement des Osiris Habitable A reste sensiblement inchangé. Toujours sur leur lancée, Vincent de Kerviler et Bruno Salle de Chou (Eukem by X-Elles) réalisent un beau week-end et ménagent leur place de leader devant Matthieu Visbecq (Navarchsoft), victorieux de la première manche de dimanche. Rémi Vidor (Les Sinagots) remporte quant à lui le côtier et s’adjuge la troisième place du général provisoire.

Guy Pronier (Sphénoïde) survole la série des Osiris Habitable B depuis le début de la saison. Il devance allègrement Erwan Lebeau (Souezhadenn) qui réalise lui aussi des manches de haut vol. La troisième place revient à Patrick Roussel, coureur fidèle et opiniâtre sur son First 31.7Gauvain. Patrick Roussel devra se méfier d’Olivier Roncin (La Délirante), qui l’égale en points au classement.

Premières manches pour les J 70 cette saison au Challenge de Printemps de la SNT et pas encore de leader bien défini. Typhaine le Bray (Ener’J) et Julie Lanckbeen (Syner’J) qui démarrent toutes deux leur deuxième saison dans cette série, sont au coude à coude après deux manches très disputées.

Plusieurs Mini 6.50 ont retrouvé leur élément après une trêve hivernale bien méritée. Parmi eux, Erwan le Mené (Rousseau Clôture – 800), Champion de France de Course au Large en Solitaire 2018, remporte les deux parcours côtiers. En bonne compagnie, il prend séance tenante la tête du classement provisoire. Matthieu Lacharme (Bahia – 671) prend la deuxième place devant François Jambou sur le célèbre 865 Team BFR Marée Haute, qui les a rejoints dimanche pour une lutte de haut niveau dans la baie de Quiberon. David Cano (Sabali – 844),  spécialiste de la chaîne électrique, électronique et informatique au sein du Team Actual, a quant à lui délaissé son Mini 6.50 pour rejoindre le Mach 6.5 d’Yves le Blevec.

Le dernier week-end du Challenge de Printemps de la SNT se tiendra les 6 et 7 avril, deux semaines avant le mythique Spi Ouest-France Destination Morbihan. Ce dernier week-end sera tiendra également la Sun Fast World Cup ainsi qu’un Atelier Mesure de Voiles à la voilerie All Purpose animé par Ludovic Abovillier, jaugeur.

Crédit photo : JAKEZ
http://jakez.bzh/folio/192/snt-2019-03-23.html

Les résultats

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.