Maritime : carton vert pour l’Armateur Français Philippe LOUIS-DREYFUS

1

Vendredi 5 avril 2019,La France, fer de lance de la réduction de la vitesse des navires l’Organisation Maritime Internationale doit satisfaire cette bonne idée !

Madame Elisabeth BORNE et Monsieur François de RUGY,  Ministres de la Transition écologique et solidaire et des Transports, ont annoncé, que la France déposait un projet à l’Organisation Maritime Internationale (OMI) afin de  réguler la vitesse des navires et de diminuer ainsi à court terme l’empreinte carbone du transport maritime. La proposition française sera étudiée en mai 2019 à Londres par l’OMI.

 

Une action « co-construite avec les armateurs français », disons,  plus précisément par la ténacité de l’Armateur Français Monsieur Philippe LOUIS-DREYFUS, qui équipe plusieurs de ses navires de la Sécurité Passive Embarquée (JLMD SYSTEM ECOLOGIC) par ailleurs cet Armateur  fait le choix d’exploiter une flotte ayant une moyenne d’âge inférieure à 10 ans.

 

Pour l’Association MOR GLAZ, cette victoire est celle d’un Armateur Français, qui souvent est seul pour obtenir des avancées comme celle-ci, cet armateur peut qu’être soutenu par tous les défenseurs de la planète et les « climatologues ». Pour cette raison, l’Association MOR GLAZ décerne « accorde » avec satisfaction un « CARTON VERT » à Monsieur Philippe LOUIS-DREYFUS et à toutes celles et ceux qui se sont associés à cette démarche courageuse et concrète dans la première activité mondiale, activité souvent critiquée pour certaines dérives effectuées par des « pseudo-armateurs » !

 

Comme sur la route pour les camions et voitures,  la vitesse des navires a un impact direct sur la consommation des navires, avec un effet exponentiel une baisse de vitesse d’un nœud (1852 mètres) , de 12 à 11 nœuds, d’un navire réduit sa consommation de 18 %. Et cette réduction atteint 30 % si la vitesse descend à 10 nœuds.

 

Ce combat sur la diminution de la  vitesse des navires est le combat personnel de l’Armateur Français Philippe LOUIS-DREYFUS, comme quoi la ténacité et une démarche pour l’environnement n’est pas utopique, cette démarche doit être soutenue, défendue par tous les candidates et candidats aux élections européennes !

 

Les affréteurs et autres acteurs du transport maritime doivent eux aussi être attentifs à cette démarche économique et écologique !

 

L’Association MOR GLAZ connait cet Armateur et ses équipes depuis des décennies, cette  volonté pour un transport maritime durable n’est plus à démonter.  C’est avant tout une solution de bon sens, qui permet de réduire à la fois les émissions de soufre et de CO2 », résume Philippe Louis-Dreyfus. Le transport maritime reste le moyen de transport le plus respectueux de l’environnement : il émet 5 fois moins de CO2 que le transport routier et 13 fois moins que l’aérien à la tonne de marchandise transportée.

 

 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

1 COMMENTAIRE

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.