Aziliz Manrow : sortie de l’album “Earth” vendredi 12 avril ( Coop Breizh)

0

Vendredi 12 avril 2019,  l’album EARTH d’Aziliz Manrow sort ce vendredi 12 avril (en physique et numérique), et le clip est quant à lui en ligne depuis le lundi 8 avril sur la chaîne Youtube “Coop Breizh Musik”.
Les paroles, en breton, sont signées Clarisse Lavanant. On y voit le cap Fréhel, Porspoder, les falaises de Plouha, ou encore les Monts d’Arrée…

Pour réaliser ce clip, Coop Breizh Musik a collaboré avec l’équipe de vidéastes “LeVoyage des Koumoul”, qui a recours à des drones. Leur chaîne regorge de vidéos aériennes de la Bretagne.

Une précédente collaboration, en janvier 2019, avait donné lieu à une vidéo  ayant pour bande-son le chant de Denez, “Ar marv gwenn”, issu de son dernier album (Mil Hent).

Après 10 ans sur les routes de France et du monde dans la country, Aziliz Manrow, née en 1984 à Moëlan-sur-Mer, a souhaité retrouver ses racines.
Avec ce premier album, Aziliz Manrow est une “nouvelle” chanteuse à l’univers féérique, communiquant une énergie rafraîchissante. Qu’elle chante ou français, anglais ou breton, certains y voient un mélange de Dido, Jenifer ou encore Lily Allen. C’est pétillant, honnête, enthousiasmant et varié. Des morceaux ont des airs celto-irlandais, d’autres sont plus rock ou dans la veine des tubes issus des films d’animation d’aujourd’hui.
Proche de la nature et des émotions, elle nous parle des relations humaines et de notre place sur Terre.
UNE HISTOIRE DE FAMILLE HORS DU COMMUN
“On est une famille au sein de laquelle on défend nos droits, notre liberté, forcément.”
Aziliz est issue de la plus petite nationalité du monde : son père (ainsi que ses oncles et tantes) furent déclarés “citoyens européens de nationalité bretonne” après l’intervention du Conseil de l’Europe, tandis qu’ils étaient privés d’état-civil en France.
Le motif ? La famille Le Goarnig-Manrot a été au coeur de la célèbre affaire des prénoms bretons, qui n’étaient alors pas (tous) acceptés.
Le socle culturel d’Aziliz, c’est aussi une histoire de musique. Pierre-Yves Moign, son oncle compositeur, a fondé et dirigé le Centre breton d’Art populaire à Brest. La famille a aussi participé à l’organisation du tout premier grand festival de Bretagne, fondateur du mouvement folk breton : “Kertalg” à Moëlan-sur-Mer, qui fut suivi par Elixir, puis les Vieilles Charrues…
C’est à 9 ans qu’elle commence à apprendre le piano et fait également ses premiers pas au théâtre aux côtés de sa mère, de sa tante et de son grand-père dans une pièce intitulée Le Barzaz Breizh. Un tournant capital va s’opérer en 2005, quand elle accède aux sélections des Rencontres d’Astaffort, organisées par Francis Cabrel, ce qui va l’amener à chanter pour la première partie de l’artiste Cali. Celui-ci, conquis, lui propose de venir chanter les chœurs pendant son propre concert. Un jour, sa mère lui fait écouter un album des Dixie Chicks et c’est comme une révélation, elle va monter son premier groupe sérieux de musique Folk et New Country.
DE AZILIZ COUNTRY BAND …
Elle fait carrière en tant qu’interprète renommée dans l’univers Country en France et aussi à l’international.
Elle obtient le Prix du public des « French Country Music Awards 2011 » ainsi que le prix du jury du « Meilleur groupe de Country Music français pour la danse » en 2012. Parallèlement, elle travaille dans un orchestre de Cover Abba.
Leur répertoire essentiellement orienté pour les danseurs se compose de standards de Country et de New Country, mais on peut également y découvrir les compositions d’Aziliz.
Prix du public en 2011 du « Meilleur groupe français de Country Music pour Line Dancers » et « Prix du jury » en 2012. En 2013, Aziliz Country Band remporte à nouveau l’Award du vote du public !
… A AZILIZ MANROW
Mais tout ceci ne lui suffit pas. Elle décide de lancer sa vraie carrière solo, avec l’aide de Marc Limballe, batteur et musicien professionnel (Les Rois de la Suède, 7 questions, Nicolas Bacchus…). Il devient son manager, elle devient Aziliz Manrow (Manrot est le nom de famille de sa grand-mère).
Le 1er mars 2013, Aziliz Country Band sort son album, sur lequel figurent deux compositions : « Rock My Life », chorégraphiée par David Linger, Séverine Fillion et Isabelle Wilmann et « Delicate Thing », par Martine Canonne.
Elle nous fait découvrir ainsi un univers musical mêlant à la fois son goût pour les groupes de pop rock américains et sa passion des sonorités celtiques.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.