La police de Bayonne auditionne six membres de Bizi!

0
7

Mardi 9 avril 2019, Près de 50 personnes se sont rassemblées ce mardi matin devant le commissariat de Bayonne, en soutien aux six activistes de Bizi! convoqués pour avoir décroché des portraits de Macron dans quatre mairies du Pays Basque.

Convoqués en audition libre pour “vol en réunion”, les militants de Bizi risquent 75 000 euros d’amende et cinq ans de prison. © Guillaume FAUVEAU

La première audition aura duré moins d’une heure. Shawn Lubrano en ressort plutôt soulagé. Ce membre de Bizi! a été convoqué ce mardi 9 avril au commissariat de Bayonne pour “vol en réunion”. Au total, six membres de l’association écologiste seront auditionnés pour avoir mené depuis le 21 février des actions de décrochage de portraits présidentiels dans les mairies de Biarritz, Ustaritz, Saint-Jean-Pied-de-Port et Mauléon. Peu avant 9 heures, une cinquantaine de personnes se tenait devant le commissariat pour soutenir les membres de Bizi!.

 

 

Shawn Lubrano, Magali Etcheverria, Mathilde Bréant, Fabien Colombet et Laurent Vettorel ont été entendus aujourd’hui. Mardi prochain, ce sera au tour de Malika Peyraut. “Jusqu’à ce jour, 32 portraits ont été réquisitionnés dont quatre au Pays Basque” rappelle Magali Etcheverria. Bilan des actions : “43 militants auditionnés dont 23 mis en garde à vue, 17 perquisitions et 4 procès d’ores et déjà fixés entre mai et septembre”.

Mathilde Bréant, Magali Etcheverria, Shawn Lubrano et Laurent Vettorel. © Guillaume FAUVEAU

“Les décrochages de portraits vont continuer plus que jamais, car ils constituent le moyen le plus non-violent d’illustrer le caractère complètement anormal et inacceptable de la situation actuelle”, signale le mouvement écologiste, accusant le gouvernement d'”inaction”, condamnant à une “catastrophe humanitaire d’une ampleur jamais connue”.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.