J-8 Bermudes 1000 Race : 17 solitaires au départ

0
13

Mardi 30 avril 2019, C’est dans une semaine, mercredi 8 mai, que sera donné à Douarnenez le départ de la Bermudes 1000 Race, la première épreuve au calendrier des IMOCA Globe Series 2019, et la seule en solo de l’année. Dix-sept marins représentant six nationalités sont attendus, dont trois femmes et sept « bizuths » du solitaire. Une confrontation de 2000 milles à destination de Brest, via l’emblématique phare du Fastnet et les Açores. Tour d’horizon des forces en présence.

Le parcours de la Bermudes 1000 Race © Bermudes 1000

Comme sur toutes les épreuves de la classe IMOCA, la Bermudes 1000 Race va réunir un plateau conséquent et éclectique avec des marins engagés sur des bateaux mis à l’eau entre 1998 (Alexia Barrier) et 2015 (Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote). Si un grand écart technologique est à prévoir, on verra aussi des marins aux profils, aux expériences et aux objectifs divers.

 

Sept bizuths du solitaire
Parmi les dix-sept inscrits, sept disputeront leur toute première course en solitaire en IMOCA. Sébastien Simon (Arkea Paprec) poursuivra sa montée en puissance sur l’ex PRB. Ce dernier vient de passer 35 jours à bord et a bouclé deux transatlantiques : la première entre Cadix et San Salvador (Route de la Découverte) en double avec Vincent Riou, puis la seconde entre Miami et Port-la-Forêt en faux solo. Egalement engagé sur un IMOCA à foil, l’Italien Giancarlo Pedote (Prysmian Group) navigue depuis deux mois sur sa nouvelle machine et va profiter de cette course de 2000 milles pour prendre confiance et se jauger pour la première fois face à la concurrence.
Trois autres « bizuths » s’élanceront avec des IMOCA construits dans la perspective du Vendée Globe 2008-2009 : Miranda Merron (Campagne de France), Maxime Sorel (V and B-Sailing Together) et Clément Giraud (Envol). En prenant part à la Bermudes 1000 Race, ils tireront des enseignements très précieux et se prendront certainement au jeu de la régate, même si l’objectif numéro 1 sera clairement de finir l’épreuve et de grappiller des milles importants pour la sélection au Vendée Globe 2020. Egalement dans une logique de découverte, le skipper belge Denis Van Weynbergh (Eyesea.be) s’engagera avec les mêmes objectifs, à bord de l’ancien IMOCA de Nandor Fa. Le compte à rebours est aussi lancé pour la Britannique Pip Hare qui a peu navigué sur son IMOCA (le légendaire Superbigou) mais compte bien compenser par son importante expérience acquise en solitaire ces dix dernières années sur d’autres supports.

Première en foiler pour Yannick Bestaven et immenses appendices pour Sam Davies
Changement de braquet pour Yannick Bestaven (Maître CoQ) qui a troqué son plan Farr de 2006 (désormais entre les mains de Clément Giraud) pour un IMOCA à foil neuf ans plus récent, l’ex Safran. Après une belle campagne d’essais à Cascais (Portugal) avec Roland Jourdain, Yannick se confrontera pour la première fois avec ce bateau qui lui donne les moyens de ses ambitions. De son côté, à l’issue d’un long chantier, Sam Davies (Initiatives Cœur) a remis à l’eau la semaine dernière son IMOCA et dévoilé des nouveaux foils à l’envergue impressionnante. La Bermudes 1000 Race sera un premier beau test, même si le temps de prise en main des nouveaux foils sera très court. Rappelons que l’an dernier, Sam avait terminé tout près de la victoire, seulement devancée de 12 minutes par Paul Meilhat.

Confirmer après la Route du Rhum
Six concurrents ayant bouclé la Route du Rhum 2018 vont tenter de poursuivre sur leur lancée et de continuer à faire grimper leur compteur de milles. Actuellement 4e des IMOCA Globe Series, l’Allemand Boris Herrmann (Malizia Yacht Club de Monaco) compte profiter de la Bermudes 1000 Race pour gagner des places, en l’absence des trois concurrents qui le précèdent. Tous deux engagés à bord de plans Finot-Conq, Damien Seguin (Groupe Apicil) et Stéphane Le Diraison (Time For Oceans) ont les moyens de finir en tête des bateaux à dérives droites, et pourquoi pas mettre quelques foilers derrière… Après sa 11e place dans la Route du Rhum, pour sa première grande expérience en IMOCA, Ari Huusela (Ariel 2) espère faire aussi bien sur la Bermudes 1000 Race et mener à bien le plan de vol qui devrait lui permettre de devenir en 2020 le tout premier Finlandais à participer au Vendée Globe. Respectivement 14e et 15e de la Route du Rhum, Manuel Cousin (Groupe Setin) et Alexia Barrier (4myplanet) veulent poursuivre leur progression méthodique et profiter de cette confrontation pour valider le travail effectué dans l’hiver.

Deux « Finishers » du Vendée Globe 2016-2017
On verra aussi deux marins qui ont bouclé le dernier tour du monde en solitaire et sans escale. Sélectionnés d’office pour la prochaine édition, ils ont tout de même à cœur de participer à toutes les épreuves des Globe Series. Seul marin à avoir terminé trois Vendée Globe consécutifs, comme Armel Le Cléac’h, Arnaud Boissières (La Mie Câline-Artipôle) veut attaquer la saison 2019 dans une optique de performance, avec son IMOCA doté de foils depuis la saison dernière. Quant à Fabrice Amedeo (Newrest-Art & Fenêtres), qui a remis à l’eau son bateau lundi 29 avril, il sera directement dans le vif du sujet. « Je vais aborder la Bermudes 1000 Race avec des ambitions mesurées mais c’est important d’y être. C’est une course préparatoire et surtout la seule en solitaire de la saison ! », explique-t-il.

Les 17 inscrits à la Bermudes 1000 Race :
• Fabrice Amedeo (Newrest-Art & Fenêtres)
• Alexia Barrier (4myplanet)
• Yannick Bestaven (Maître CoQ)
• Arnaud Boissières (La Mie Câline-Artipôle)
• Manuel Cousin (Groupe Setin)
• Sam Davies (Initiatives Cœur)
• Clément Giraud (Envol)
• Pip Hare (Superbigou)
• Boris Herrmann (Malizia Yacht Club de Monaco)
• Ari Huusela (Ariel 2)
• Stéphane Le Diraison (Time For Oceans)
• Miranda Merron (Campagne de France)
• Giancarlo Pedote (Prysmian Group)
• Damien Seguin (Groupe Apicil)
• Sébastien Simon (Arkea-Paprec)
• Maxime Sorel (V and B-Sailing Together)
• Denis Van Weynbergh (Eyesea.be)

Le programme de la Bermudes 1000 Race :
– Lundi 6 mai : Annonce du parcours
– Mardi 7 mai, 17h30 (Douarnenez) : Briefing Course
– Mercredi 8 mai, 13h (Douarnenez) : Départ de la Bermudes 1000 Race
– Mercredi 15 mai (Brest) : Arrivée estimée des premiers concurrents
– Samedi 18 mai, 18h (Brest) : Remise des Prix

Plus d’informations sur la Bermudes 1000 Race

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.