Lettre au Ministre de la Culture suite à la démission du directeur de France Bleu Alsace

0
34

Mardi 14 mai 2019, Lettre au Ministre de la Culture suite à la démission du directeur de France Bleu Alsace

Schiltigheim, le 13 mai 2019

Monsieur le Ministre,

Au nom du parti Unser Land, dont l’un des principaux objectifs est la préservation et la promotion de la langue et de la culture alsaciennes, je vous fais part de l’incompréhension et de l’inquiétude suscitées par le départ annoncé de M. Hervé de Haro de la direction de France Bleu Alsace.

Les Alsaciens n’ont eu qu’à se féliciter de l’action de M. de Haro à la tête de la station alsacienne de France Bleu. Son bilan est exceptionnel.

En partenariat avec l’Office de la Langue et de la Culture Alsaciennes (l’OLCA), il a donné au concours the Voice, une application régionale, D’Stimme, qui suscite l’engouement des jeunes Alsaciens et redonne à la langue de notre région une tribune et une audience inédites.

M. de Haro a également l’immense mérite de donner une dimension européenne à France Bleu en jetant un véritable pont culturel par-dessus le Rhin à travers France Bleu Elsass qui devient la première webradio transfrontalière, ouverte à tout le sillon rhénan dans un partenariat unique avec les radios de service public du Bade-Wurtemberg et de la Sarre, la SWR et la SR.

France Bleu Elsass par ses émissions bilingues, en Elsasserditsch et allemand standard, s’ouvre ainsi potentiellement à 4 millions de nouveaux auditeurs et traduit au quotidien l’amitié franco-allemande. Ce projet transfrontalier innovant a été validé par les plus hautes instances au sein même du Parlement européen le 12 novembre dernier, en présence de Mme Sybile Veil.

M. de Haro avait été nommé à la direction de France Bleu Alsace au lendemain de la suppression de l’antenne hertzienne de France Bleu Elsass, qui coupait brutalement les auditeurs alsaciens, notamment les plus anciens, des émissions dans leur langue maternelle dès lors qu’ils n’avaient pas accès au réseau numérique.

Il a su renouer le lien avec ces auditeurs orphelins en introduisant peu à peu la langue alsacienne dans la programmation de France Bleu Alsace, même si la part accordée au répertoire alsacien reste très largement insuffisante, comparée notamment à celle du répertoire anglo-saxon et à la place accordée à la langue régionale sur France Bleu Armorique, Pays Basque et surtout France Bleu RCFM. Pourtant l’Elsasserditsch est un facteur d’épanouissement et d’intégration notamment économique dans le bassin rhénan, au voisinage immédiat de la Suisse et du Bade-Wurtemberg, parmi les régions les plus prospères au monde.

Suivant la promesse de son prédécesseur, M. Delattre, M. de Haro s’est efforcé d’obtenir un accès sur la RNT pour les émissions de France Bleu Elsass et ainsi inscrire durablement notre radio régionale de service public dans la modernité et conforter la dynamique impulsée. Pour l’heure ses efforts dans ce dossier n’ont pas abouti.

Nous regrettons bien évidemment le départ de M. de Haro et déplorons les raisons qui l’ont amené à ce choix. Nous perdons avec lui un homme brillant, visionnaire et généreux.

Néanmoins nous voulons espérer que son action sera poursuivie avec le même objectif d’excellence et la même ambition au service du public alsacien.

A cet égard nous vous demandons de nous garantir en réponse à ce courrier que, d’une part, le concours d’Stimme en partenariat avec l’OLCA et, d’autre part, la dimension transfrontalière seront maintenus et développés et que la station alsacienne sera enfin éligible à la RNT.

Nous vous demandons de veiller à ce que le successeur de M. de Haro agisse dans la continuité et soit choisi en raison de son ouverture et de sa bienveillance à l’égard de la culture régionale, de son respect du peuple alsacien et de ses convictions humanistes et européennes.

Nous attendons que tous les projets portés par M. de Haro en faveur de la promotion de la langue et de la culture alsaciennes soient poursuivis.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées,

Andrée MUNCHENBACH
Secrétaire générale d’Unser Land

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.