L’Hermione salue Saint-Nazaire et Nantes après une escale très réussie

0
294

Nantes, mardi 28 mai 2019, Invitée d’honneur de la deuxième édition de Débord de Loire, L’Hermione a fait battre le cœur de Saint-Nazaire et de Nantes du 23 mai à ce mardi 14 heures, moment programmé pour les adieux à la cité des Ducs de Bretagne. Six jours durant, la réplique de la frégate de La Fayette a été saluée par plus de 200 000 visiteurs, dont 100 000 pour la seule parade sur la Loire du 25 mai. Au total, près de 6 000 visiteurs auront pu venir à bord sur le pont de Gaillard au cours des trois journées et demie consacrées aux visites de la frégate. Cette escale particulièrement réussie a également permis à l’équipage et aux membres de l’Association de revenir sur les traces de la première Hermione qui avait sombré sur le plateau du Four, au large du Croisic, en 1793.

« Débord de Loire », décor de rêve pour L’Hermione

© Association Hermione – La Fayette, Agathe Roullin, 2019« Débord de Loire », décor de rêve pour L’Hermione

Manifestation placée sous le signe du nautisme, de l’art et du patrimoine, Débord de Loire avait fait de L’Hermione l’invitée d’honneur de sa deuxième édition. Du 23 au 26 mai, un subtil mélange des genres a animé les quais de Saint-Nazaire et Nantes et les bords de Loire pour rythmer l’évolution des nombreux bateaux aux sons et lumières des bals, performances artistiques spectaculaires et feux d’artifices. Rarement la réplique de la frégate de La Fayette ne s’était retrouvée plongée dans un tel décor digne des meilleures productions cinématographiques, entre base de sous-marins superbement conservée et Carrousel des Mondes Marins des Machines d’Île. L’association Hermione La Fayette remercie chaleureusement les organisateurs pour la réussite de ce Festival et pour l’amarrage de la frégate à quelques mètres du Belem, emblème nantais par excellence.

 

L’ancre de l’Hermione, témoignage émouvant de son glorieux passé

A ce programme culturel fort s’est ajouté un hommage émouvant à l’histoire de L’Hermione qui est liée à la Loire-Atlantique. Rappelons que c’est au large du Croisic, sur le plateau du Four, que la frégate originelle avait sombré en septembre 1793, alors qu’elle avait appareillé de l’estuaire de la Loire pour rallier Brest. En 2005, une campagne de fouilles sous-marines avait permis de remonter quelques pièces d’origine, dont l’ancre, que les visiteurs de Débord de Loire ont eu le privilège d’admirer sur les quais à quelques mètres de L’Hermione.

 

Après son appareillage du quai de la Fosse à 14 heures, L’Hermione va redescendre la Loire pour reprendre le cours de son voyage « Normandie Liberté ». Samedi 1er juin, elle passera la journée au mouillage à Lanvéoc-Poulmic en rade de Brest, dans le cadre du Grand Prix de l’Ecole Navale. Elle se remettra en route le soir même pour rallier Rives-en–Seine où elle fera escale du 5 au 7 juin, avant de rejoindre la Grande Armada à Rouen.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.