Le paquebot de croisière « MSC OPERA », hors de contrôle, sème la panique à Venise

0
1721

Mardi 4 juin 2019,Un paquebot de croisière  le « MSC OPERA » hors de contrôle ou presque, a suscité la panique le dimanche 2 juin 2019  en heurtant un quai puis un bateau touristique à Venise en Italie. L’accident aurait fait deux blessés légers et deux autres personnes ont été transportées à l’hôpital pour des examens, nous leur souhaitons un prompt rétablissement.

Comme après chaque incident, accident, catastrophe ou drame maritime, les articles de presse sont sensiblement les mêmes, les supputations et autres blabla aussi!

L’association MOR GLAZ a depuis longtemps évoqué le danger des grands navires transportant tant  des personnes (paquebots) que des marchandises (porte-conteneurs) !

Certes, tout navire peut subir une panne motrice, c’est bien pour cette raison, que l’association MOR GLAZ demande des remorqueurs de haute mer plus puissants que ceux existants sur le littoral Français, partout en Europe et dans le Monde. Nous demandons également depuis des années des remorqueurs plus puissants dans les ports pour faire face à ce type d’accident, et ce, dans tous les ports recevant des navires de plus en plus grands ! Notons que, même lorsqu’un navire est bien entretenu, que les problèmes de machine, électrique, reste avec l’incendie et la voie d’eau la hantise de tous les Marins !

Les deux remorqueurs chargés de guider le navire  dans le canal auraient tenté de jouer leur rôle et de ralentir le navire,  mais une remorque se serait  cassée ! Nous pouvons deviner la suite, panique à bord de la passerelle du paquebot, mais également à bord des remorqueurs portuaires !

L’accident survenu le dimanche 3 juin 2019 à Venise, relance le débat sur le gigantisme des navires, mais aussi sur les moyens disponibles en cas de difficultés tant en Mer qu’à proximité des ports ou en escale.

Ce qui s’est passé dans le port de Venise est une confirmation de ce que nous disons «souvent dénonçons »  depuis longtemps.  Quels sont les moyens réels dans les ports qui reçoivent ces grands navires ?

Rappelons que les premiers maillons de la sécurité maritime sont les Pilotes de port, et les remorqueurs portuaires, puis les autorités portuaires.

Les grands navires et leurs Amateurs, ont de beaux jours devant eux, le business et les profits sont aux commandes, il est donc impératif de créer les moyens de sauvetages adéquats, tant en Mer que dans les ports.

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.