Le biscuit breton séduit l’Asie

0
128

Le biscuit en Bretagne, c’est toute une culture ! Et une culture qui s’exporte bien ! La Biscuiterie de la Pointe du Raz poursuit ses efforts dans la conquête de l’Asie pour séduire un vivier extraordinaire de nouveaux consommateurs.
De retour du SIAL (le Salon International de l’Agroalimentaire) à Shanghai, et après le Foodex à Tokyo, de nouveaux marchés exports se profilent autour d’un produit emblématique, le biscuit breton. Le Japon, la Chine, le Vietnam ou la Corée le plébiscitent !

© Biscuiterie de la Pointe du Raz

L’Asie au centre des attentions

Depuis avril 2018, la Biscuiterie de la Pointe du Raz continue de développer sa stratégie sur le marché international, en particulier asiatique, alors que l’export représente encore cette année 10 % de son chiffre d’affaires et des investissements à hauteur de 60 000 euros.
L’Asie est au centre des attentions pour une raison plus qu’évidente : la population importante de cette région du monde : « Le Japon c’est 100 millions de personne. La Chine 1,3 milliard et le Vietnam, c’est 100 millions de personnes », constate le Directeur général de la Biscuiterie de la Pointe du Raz, Jean Collin. Et bien sûr, ces pays voient leur pouvoir d’achat augmenter considérablement, à la mesure de leur développement : « Le Japon s’est rapidement développé avec un pouvoir d’achat supérieur à ses voisins. Nous sommes aussi très actifs vers la Chine. Un pays qui s’est véritablement transformé en l’espace de 10 ou 20 ans ».

La carte du qualitatif
Cerise sur le gâteau, le biscuit voit son intérêt croître dans ces pays orientaux : « les asiatiques sont très demandeurs de ce type de produit, qui plus est du biscuit français, voire breton ! ».  La Biscuiterie de la Pointe du Raz s’inscrit naturellement dans cette logique : « nous ne sommes pas les premiers mais nous arrivons avec nos spécificités, nos spécialités et une qualité très appréciée comme notre beurre de baratte, par exemple, qui va donner un goût incomparable au biscuit. Nous essayons de jouer notre carte là-bas, et pour l’instant nous avons de très bons retours ! ». Si les Japonais connaissent déjà bien la Bretagne et l’apprécient, la Chine semble lui emboiter le pas avec une appétence croissante pour les biscuits bretons liée à la découverte de la culture du dessert.

Le classique fait suffrage
Le produit le plus sollicité : la galette classique ! « Si nous déclinons nos produits comme la galette avec des variantes au caramel, au blé noir, un palet avec une déclinaison à la framboise, au chocolat à l’orange, les asiatiques restent très attachés au classique. Mais les goûts évoluent. Notre « Crakou », un craquant à base de caramel et de noisette, par exemple, rencontre un très fort succès ».

Chinois et Japonais cet été à la Pointe du Raz
Pour la Biscuiterie de la Pointe du Raz, des partenariats sont en cours de concrétisation. Pour cela, il faut du temps pour se familiariser avec la culture locale et apprendre à se connaître. Dans cette optique, la Biscuiterie de la Pointe du Raz s’apprête à recevoir une entreprise chinoise et une entreprise japonaise en juin et juillet prochains. « Les marchés exports sont toujours assez longs à se mettre en place, mais nous sommes sur la bonne voie ! Nous sommes très fiers et honorés de les recevoir chez nous », se réjouit Jean Collin.
La part de 10% liée à l’export pourrait se développer avec l’arrivée de gros marchés, l’objectif étant même de la doubler dans les deux ans. « Nous sommes sur le point de signer nos contrats. Nous arrivons sur la dernière ligne droite ! ». Et pour trouver d’autres partenaires dans d’autres circuits de distributions, les dirigeants de la Biscuiterie retourneront à Shanghai, à Tokyo, et au SIAL à Paris où pas moins de 200 pays étrangers seront représentés fin 2020.

Informations pratiques
Biscuiterie de La Pointe du Raz
Route de la Pointe du Raz – 29770 Plogoff (Finistère)
Ouvert 7 jours / 7
Horaires d’ouverture : 9h – 19h  (Juillet-Août de 9h à 20h)
Tél : 02 98 70 60 73

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.