“CHOUANS”, l’excellent double-album de l’opéra-rock d’Alan Simon

0
2

Jeudi 13 juin 2019,Alan Simon, qui nous a déjà gratifié par le passé des excellents opéra-rock Excalibur, Tristan & Yseult ou encore Anne de Bretagne, vient de sortit un double-album épique que nous nous devons de conseiller à nos lecteurs.  Un opus consacré à la fois à la chouannerie et à la révolte vendéenne face à la révolution française.

Une saga épique
Malgré le fait que certains lui avaient déconseillé de s’atteler à un tel sujet, Alan Simon souhaitait retracer ce moment-clé de notre histoire, en composant une fresque musicale  en 20 grands tableaux, où le rock côtoie le folk et la chanson, un grand choeur, des mouvements symphoniques et un bagad, se basant sur l’alchimie de ses expériences passées. En 2018, il a ainsi offert au public 24 titres au service de notre mémoire, concert-spectacle durant lequel 120 musiciens et artistes ont joué en live, en costumes d’époque, devant des décors projetés.

Après Excalibur, Tristan & Tseult ou Anne de Bretagne, ce spectacle était grandiose.  Robespierre, Louis XVI, Danton, Cadoudal, Charette, Hoche, La Rochejaquelein, d’Elbée , Cathelineau , Carrier… tous les grands acteurs de cette saga historique étaient présents, interprétés par des artistes comme Ange, Merzhin, Laurent Tixier, Alan Simon, Kohann, Dana, accompagnés d”un orchestre symphonique, d’un bagad, d’un grand chœur mixte et de musiciens folk-rock.

Mais il eut été regrettable de ne pas pouvoir faire profiter de ce superbe opéra-rock au grand public. Alan Simon offre aujourd’hui sous ce titre évocateur un superbe double-album, 23 titres saisissants et émouvants qui exposent les faits, de l’ouverture des états généraux, le 5 mai 1789 à Versailles, jusqu’à 1800 environ.

 

Un plateau d’artistes hors-norme
Dès l’ouverture, l’orchestre symphonique Excalibur et le choeur de Vendée vous plongent dans l’Histoire. Le second titre vous emporte aussitôt dans cet univers rock progressif qui pourtant semble bien en phase avec les textes d’événements qui paraissent si lointains. Puis vous vous laissez embarquer dans cette saga de la mémoire, une épopée “de milliers de paysans, de prêtres réfractaires, de petites gens, de nobles et de quelques lettrés refusant la dictature de la Convention devenue impitoyable face aux insoumis de la Révolution” comme le précise Alan Simon dans le (beau) livret de l’album. Il faut dire que le son très rock alliant les instruments électro et traditionnels est parfaitement maîtrisé comme un écrin offert aux voix judicieusement choisies, tant dans le chant que dans la narration. De la famille Décamps (Ange) à Roberto Tiranti, de Jean-Claude Drouot à Dana, de Damien Pisano à Morgan Marle, de Kohann à John Eyzen, de Olivier Gann à Alan Simon himself, chacun trouve sa place et donne une âme au texte. De même, du mariage de la guitare électrique et d’une batterie efficace avec un piano qui s’égrène avec légèreté au fil des morceaux, de la vielle, la harpe, du uillean-pipe ou encore des interventions du bagad d’Elven, tout est fait pour vous saisir dans une mise en lumière exceptionnelles d’évènements dramatiques.

 

Un double album gargantuesque
Les textes sont en français. Nous regretterons peut-être l’absence de la langue bretonne pour un  personnage comme Cadoudal, mais ne boudons pas notre plaisir car ce double-album, qui a remporté un vif succès international dès sa sortie, au point qu’il a fallu envisager un tirage complémentaire, mérite d’être découvert, d’être écouté , d’être offert à votre entourage. Un superbe cadeau à offrir ou à s’offrir.

Et si vous avez encore besoin d’être convaincus, nous conclurons par ce passage d’une excellente critique musicale de l’album parue sur ce site : “il n’y a pas ici de place pour l’amour ou la fantasy. L’univers est plus rugueux, plus brut, plus sombre aussi que celui des réalisations passées d’Alan SIMON. On y trouve pour autant l’exaltation de sentiments contradictoires, l’envie de rendre glorieux des événements tragiques et le talent de l’artiste qui insuffle un caractère épique à l’ensemble. Si la musique est importante, essentielle, le rock progressif proposé par Alan SIMON étant d’une beauté intacte, c’est bien cette fois les textes et l’interprétation qui priment. Le résultat est inventif et d’une très grande qualité. Un double-album gargantuesque pour ceux qui aiment le rock et l’histoire”.

En commandant l’album directement en cliquant sur ce lien partenaire Amazon, vous soutenez Ar Gedour et son oeuvre. Nous vous en remercions.

Je commande

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.