Voile : Benjamin Schwartz : « On fera les comptes à l’arrivée »

 

Douarnenez Courses Solo Gijón – Benjamin SCHWARTZ – ACTION CONTRE LA FAIM

3e de la première étape entre Douarnenez et Gijón, Benjamin Schwartz, le skipper de Action Contre la Faim, s’apprête à prendre le départ de la deuxième manche. Et si le classement du championnat de France de course au large lui traverse l’esprit, le Bizuth préfère se focaliser sur sa course, longue de 780 milles, qui les fera virer le Fastnet avant de rentrer à Douarnenez.

Benjamin Schwartz est satisfait de l’opération qu’il a réalisée sur la première étape, mais ne peut cacher un peu de frustration : « Comptablement, ce n’est pas mal, mais je m’en veux de m’être endormi la dernière journée, en laissant Tom (Laperche – Bretagne-CMB Espoir) s’échapper. » Pas le temps de se morfondre non plus, puisque l’escale espagnole a été raccourcie. La faute à une météo capricieuse qui a poussé le directeur de course à avancer le départ, initialement prévu dimanche, à aujourd’hui à 13h00 : « J’essaie de récupérer un maximum entre de bonnes nuits et les siestes, tout en préparant la navigation de la 2e étape. La visite des Asturies attendra une autre fois ! »

Douarnenez Courses Solo Gijón – Benjamin SCHWARTZ – ACTION CONTRE LA FAIM

Une deuxième étape qui ne sera pas si simple à négocier : 780 milles au départ de Gijón, avec le phare du Fastnet à virer puis le retour vers Douarnenez. Un parcours qui laisse le jeu complètement ouvert pour Benjamin et ses 15 concurrents, qui devront aussi jouer avec les conditions météo : « On devrait avoir beaucoup de houle au départ et du vent fort sur le retour. Il va falloir préserver le bateau tout en attaquant au bon moment. » À cela, il faudra également gérer la fatigue, qui s’accumule depuis la Solitaire. D’autant que le retour vers Douarnenez s’annonce particulièrement long : au-moins quatre jours pleins de course sont prévus pour rallier l’arrivée.

Benjamin, qui joue aussi le classement du championnat de France de Course au Large, prend les choses les unes après les autres : « Je vais me focaliser sur ma navigation pour ne pas faire trop d’erreurs et on fera les comptes à l’arrivée. »
Réponse en milieu de semaine prochaine.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.