Tour de Bretagne à la Voile 2019 : Cap sur Plymouth !

Dimanche 8 septembre 2019, Les conditions météo s’annoncent musclées en mer d’Irlande demain. La direction de course a donc décidé de réduire le parcours de cette 2e étape entre Saint-Malo et Brest. Les 37 duos du Tour de Bretagne à Voile iront enrouler Hans Deep, une marque de parcours à 10 milles au large Plymouth, avant de plonger vers le chenal du Four et le goulet de Brest : ces 257 milles vont d’abord se négocier dans des airs très légers avant l’arrivée d’un flux de secteur sud-ouest puis nord-ouest soutenu. Les premiers concurrents sont attendus sur la ligne d’arrivée en soirée, lundi.

Ils n’iront finalement pas à Wolf Rock, mais la flotte du Tour de Bretagne à la Voile fera bel et bien la grande course promise de cette édition 2019, avec une nuit en mer, et au large.

Au regard des 25 à 30 nœuds fichiers annoncés à partir de lundi après-midi en Manche, la direction de course a choisi d’envoyer les coureurs au large à Plymouth plutôt qu’à la pointe occidentale de l’Angleterre, plus exposée.

Jean Coadou, directeur de course du Tour de Bretagne à la Voile :   « Un front est attendu en Manche lundi avec 25 à 30 nœuds fichiers, en général, il y a plus en mer, et une mer formée. Nous avons donc opté pour ce parcours n°4 (l’un des tracés prévu dans les instructions de course, ndlr). Ce soir, ils ne vont pas avoir beaucoup de vent. Ils risquent d’être très ralentis au nord de Bréhat et, en fin de nuit, le sud-ouest va commencer à rentrer. Ils devraient être en approche d’Hands Deep au passage du front avec la bascule du vent au nord-ouest à négocier. »

De la pétole pour commencer, du reaching (allure portante, technique) pour la montée en Manche, l’arrivée du front froid et du prés dans des conditions musclées pour rallier Hands Deep, puis une « descente » au portant, rapide, virile, humide et, enfin, à la tombée de la nuit lundi, le passage du chenal du Four…
Cette étape d’une trentaine d’heures dans des conditions très contrastées s’annonce riche techniquement et tactiquement ….

Les concurrents quitteront le port de Saint-Malo à 14h45, l’écluse libèrera les 37 Figaro 3 à 15h20, pour un coup d’envoi prévu à l’extérieur du chenal à 18h.

Bruits de ponton

Martin Le Pape (Skipper Macif, co-skipper Pierre Quiroga) : « Ca va être plus court que prévu, ça fait une nuit en mer en moins. Il va y avoir du vent pour la traversée de la Manche au retour avec 25 nœuds et sans doute un peu plus de 30 nœuds sous spi. Il ne devrait pas y avoir énormément de mer. Ça va permettre de voir comment les bateaux se comportent dans ces conditions-là, que nous n’avons pas vraiment encore eu en course. C’est bien de pouvoir faire ce test, en double en plus, avant la Transat AG2R La Mondiale. On est en tous cas contents de partir sur une course longue : j’espère que l’expérience que l’on a pu acquérir sur le Figaro 3 cette saison nous permettra de tirer notre épingle du jeu. »

Xavier Macaire (Groupe SNEF, co-skipper Arnaud Boissières) : « Je me débrouille souvent bien dans la brise, mais ce n’est pas ce que j’aime le plus. On ne part jamais dans la brise avec plaisir, mais ça va permettre de tester les bateaux. C’est bien en tous cas de partir au large et c’est très bien de ne pas aller à Wolf Rock, on est sur un meilleur angle et plus protégé sur ce parcours 4. On fera avec ce que l’on aura, la priorité étant de ne pas casser. »

Tom Dolan (Smurfit Kappa, co-skipper : Ediz Onen) : « J’aime la brise, ce parcours me pait, ça être un bon bord de poney ! On devrait avoir 30 nœuds ou un peu plus, en Manche, sur la descente, avec des changements de voile à gérer. Avec ce vent fort, c’est bien d’avoir un bon bord musclé au large plutôt que du rase-cailloux ! »

Stan Thuret (Everial, co-skipper Roland Jourdain) : « La première nuit on ne va pas dormir, la deuxième nuit… il n’y aura pas de deuxième nuit ! Je suis content que l’on aille à Hands Deep, ça va éviter de faire du près dans 25 nœuds et puis ça va être chouette là haut, je ne connais pas ! Je crois qu’il y a un joli phare… Ensuite, ça va bien bourriner dans la descente, ça va être humide, mais j’ai prévu les éponges et les sceaux ! »
Organisation
LIGUE BRETAGNE DE VOILE
Espace Jo Ancel
1 rue Kerbriant
29200 Brest

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.