De la légitime défense climatique : Action

Pendant que les jeunes pour le climat se mobilisent à nouveau pour notre avenir à tous, des publicitaires cyniques poursuivent leur basse besogne. Le crime climatique s’affiche ainsi au vu et au su de tous dans les couloirs du métro parisien.

Sur des centaines de mètres carrés, Easyjet incite les usagers des transports publics à prendre le large pour une somme dérisoire. Irrésistible ! Une petite déprime post-rentée et les vacances à l’autre bout du monde sont à portée de clics. Il n’aura jamais été aussi facile de contribuer à la destruction du climat. Chacun peut, modestement, apporter sa pierre à cet édifice destructeur.

 

Que la RATP se prête à ce jeu climaticide en dit long sur la cohérence politique d’une entreprise publique supposée s’inscrire pleinement dans les grands objectifs climatiques de la France et de l’Europe. Mais au pays de la langue de bois verte, les beaux discours cachent aisément la faiblesse des actes !

Face à ces invites permanente à jouir sans entrave, qui se disséminent insidieusement dans les couloirs du métro parisien, l’heure est venue de ne plus accepter que les publicitaires puissent banaliser l’ébriété consumériste, que le low cost détruise la planète, qu’une société de transport public puisse se vendre au plus offrant.

Ce matin, nous n’avons plus accepté et sommes passés à l’action. Nous le revendiquons ; l’assumons pleinement. Nous estimons agir dans le cadre d’une légitime défense climatique. Face à l’urgence écologique, nous ne resterons désormais plus inactifs.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.