Brocéliande : mobilisation contre un projet de poulailler géant samedi 5 octobre

Néant-sur-Yvel, jeudi 26 septembre 2019, un projet de ferme-usine pourrait voir le jour au lieu dit « La Ville Zine ».

Un rassemblement des opposants au projet est organisé samedi 5 octobre 2019 à partir de 10h00 devant la mairie de Néant sur Yvel.

« L’actuel poulailler peut déjà accueillir jusqu’à 40 000 poules. Si ce projet voyait le jour ce ne sont pas moins de de 192 500 volailles qui pourraient être entassées dans des conditions intolérables.

Cet élevage se situe dans un hameau de la commune de Néant sur Yvel en plein cœur de la forêt de Brocéliande.

Ce projet engendrera énormément de nuisances pour les habitants les plus proches et au-delà.

Pollutions, nuisances olfactives, consommation énorme d’eau sur le réseau, danger pour la santé.

De plus, les camions passeront par la route du lieu-dit « La Saudraie ».

Ce flux de véhicules mettra en danger les enfants, les nombreux randonneurs et nombreux cyclistes qui empruntent cette petite route de campagne, principal axe entre la départementale 766 et toute la zone touristique de Brocéliande : accès à la fontaine de Barenton, au jardin aux moines, la vallée du Val sans retour, l’arbre d’Or, le village de Trehorenteuc

 

Si nous n’agissons pas maintenant, cette ferme-usine verra peut-être le jour. »

source : https://www.facebook.com/NON Au Projet De Ferme-Usine à Brocéliande Néant Sur Yvel 56430

Une pétition contre ce projet est également en ligne sur : https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/ferme-usine-broceliande

Dans un article paru dans Le Canard enchaîné du 25 septembre 2019, le journaliste n’hésite pas à faire le lien entre les différents projets de ferme-usine en Bretagne et le vice-président de la région Bretagne, Olivier Allain, »l’oreille de Macron sur les questions agricoles »; et Le Canard poursuit : « cette figure bretonne du syndicat majoritaire, la FNSEA, vient notamment de se voir confier la distribution des 5 milliards d’euros promis aux agriculteurs dans le grand Plan d’investissement du gouvernement… pour toucher la subvention de 50 000 euros, il faut viser a minima 200000 volailles par an »

source :  le Canard enchaîné

Cette aide accordée par la Région Bretagne est confirmée par un article paru sur le site de la Coordination Rurale de Bretagne du 24 septembre 2019 :

Soutien aux investissements en bâtiment neuf en volailles de chair
Publié le 24.09.2019 dans Bretagne

La Région Bretagne a annoncé le lancement d’un appel à projet spécifique devant permettre d’accompagner à la modernisation des bâtiments d’élevage de volailles. Selon elle : « La modernisation des exploitations agricoles bretonnes en production volailles de chair est un enjeu stratégique. Cette modernisation concerne les bâtiments et leurs équipements d’activité d’élevage associés. L’objectif est que la filière amont – maillon production – puisse s’adapter à la demande d’élargissement de gamme du poulet « grand export » au « poulet lourd » et/ ou au « poulet certifié ». Il est nécessaire de contribuer également à la demande de poulets produits en France en réponse au marché français de la restauration hors foyer et de la transformation fortement importateur dans cette gamme. »

Le dispositif concerne le soutien à la construction de « bâtiment neuf dynamique de 1 200 m² et plus avec lumière naturelle » en volailles de chair.

Quelle procédure ?
Un formulaire de demande d’aide sera à compléter et à retourner au service instructeur de la Région Bretagne. Les documents sont téléchargeables sur le site de la Région Bretagne.

Veuillez noter que :

L’aide est octroyée sous forme de subvention aux dossiers sélectionnés.
Le montant maximum des dépenses éligibles est fixé à 200 000 € HT.
Le taux d’aide de base est de 25 %.
Il sera majoré pour un projet concernant un jeune agriculteur (JA) de « + 10 % » au prorata des parts sociales du JA dans un GAEC ou dans une société.
Attentions aux dates !
Contrairement à ce qui est écrit sur le site de la Région, l’appel à projets 2019 sera ouvert jusqu’au vendredi 20 décembre 2019.

Retrouvez toutes les modalités sur le site de la Région Bretagne.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.