Incendie de Rouen : MOR GLAZ considère que cet incendie aurait été sous-estimé dès le début par le représentant de l’Etat.

Samedi 28 septembre 2019,l’Association MOR GLAZ, après renseignements pris, soupçonne que cet incendie aurait  été sous-estimé  dès le début par le représentant de l’Etat.

Le rôle d’un Préfet est certes d’éviter la panique, il doit rassurer avec une certaine « philosophie, diplomatie » tout en disant la vérité et prévoir dans le même temps le pire , il doit faire appel à tous les spécialistes de l’Etat et autres en matière de pollution, y compris maritime, car une fois encore la Seine et la Mer vont être soumises à de rudes épreuves !

L’Association MOR GLAZ ne souhaiterait pas que cette pollution soit sous-estimée. Comme pour les pollutions en Mer, les spécialistes vous confirmeront que les premiers instants et les premières décisions sont cruciaux, qu’il ne faut rien négliger, tout prévoir, anticiper !

Pour l’Association MOR GLAZ il ne faut jamais minimiser un incendie sur un site industriel, surtout lorsque des additifs et des hydrocarbures y sont traités ou transformés !

L’association MOR GLAZ a souvent soutenu l’implantation de sites industriels notamment sur les ports (pour des raisons évidentes) dans le strict respect des Salariés, de l’environnement et accompagné  de sécurité optimale voire drastique. Nous parlons bien de sécurité au plus haut niveau, afin d’éviter ce genre d’accident. Toute la transparence doit être faite sur les normes qui avaient « auraient »  été mises en place sur ce site industriel !

Oui, l’incendie de l’usine « LUBRIZOL » à Rouen laissera des traces de pollution, il y aura celles qui sont visibles et les autres, et la Seine, et la Mer seront aussi polluées ! Tous les services de l’Etat notamment « POLMAR » ont-ils été consultés puis  utilisés, ou la gestion de cette crise aurait-elle été minimisée par le représentant de l’Etat ? La facture devra être tôt ou tard présentée aux pollueurs.

L’Association MOR GLAZ salue le professionnalisme des pompiers et des secours, pour le reste, une belle pagaille, une parfaite désorganisation sur l’anticipation et la réalité des pollutions de la Seine et en Mer ! Tout doit-être dit certes, mais surtout tout doit être fait avec les moyens existants s’ils sont appropriés et suffisants, afin d’essayer de minimiser les conséquences sur la santé et l’environnement.

 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.