Chambre d’Agriculture : la Coordination Rurale de Bretagne réclame un audit financier d’urgence !

Mercredi 16 octobre 2019,

Vendredi 11 octobre les salariés des Chambres d’Agriculture étaient en grève pour alerter sur la possible suppression d’une centaine d’emploi. Anne Renouard, élue pour la Coordination Rurale à la Chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor, est allée à leur rencontre à Plérin pour écouter leurs revendications. La Coordination Rurale comprend le malaise des salariés qui sont victimes de la mauvaise gestion des Chambres et réclame, de toute urgence, un audit financier.

La Coordination Rurale dénonce depuis des années la gestion des Chambres
Jean-François Couëtil, élu à la Chambre d’agriculture lors de la dernière mandature explique : « lorsque j’étais élu, nous avons toujours refusé les budgets de la Chambre car nous voyons depuis de nombreuses années cette situation critique arriver. »

Alors que deux anciens présidents de la Chambre d’agriculture du Finistère comparaissent devant la Cour de discipline budgétaire pour des pratiques douteuses, rappelons que la Cour des Comptes avait épinglé en février 2017 la gestion dispendieuse des Chambres dans un rapport de plus de 50 pages. L’actuel président de la CR Bretagne pointe l’incohérence entre : « la baisse constante du nombre de paysans et l’augmentation continue du nombre de salariés et ce malgré ‘‘une situation financière en forte dégradation’’. » Il se souvient : « il y a 5 ans, je me suis fait huer par toute la majorité quand j’ai émis des doutes sur l’embauche de deux nouveaux salariés alors que les budgets étaient déjà en déficit. Voilà où nous en sommes aujourd’hui. »

La Coordination Rurale de Bretagne comme les salariés réclame un audit financier des Chambres d’Agriculture. Aussi, ce doit être pour les Chambres l’occasion de redéfinir des priorités et être au plus près des agriculteurs, qui se sentent trop souvent abandonnés par elles.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.