Brest : aberration dans la déconstruction navale, les épaves « Karl » et « Antigone Z » pourraient quitter le port de Brest pour la Belgique

Brest, dimanche 10 novembre 2019,jamais aucune grille, barrière ni barrage de toute sorte, ne pourront empêcher les  indiscrétions volontaires ou pas de ce qui se passe sur les ports, que ce soit à Brest ou ailleurs!

En stand-by depuis plus de 5 ans pour le cargo « KARL » et plus de 6 ans pour le cargo «  ANTIGONE Z » arrêté lui depuis avril 2012 à Douarnenez, puis remorqué à Brest.

L’Association MOR GLAZ a appris le 8 novembre 2019 tout à fait par hasard, que ces deux navires pourraient être remorqués en début 2020 vers la Belgique pour y être déconstruits.

L’Association MOR GLAZ est furieuse contre cette décision,  prise par des autorités qui n’ont aucune logique, ni industrielle ni commerciale ! A brest il aura fallu 10 ans de mobilisations, notamment de MOR GLAZ, pour déconstruire le premier navire (alors que des industriels s’organisaient ardemment afin de déconstruire à Brest des vieux navires de manière propre, respectueuse de l’Homme et de l’environnement).

En cette période électorale pour les municipales 2020, où chacun y va de son petit refrain, l’Association MOR GLAZ (comme en 2014) souhaite remettre le port de Brest et les activités maritimes au centre des débats !

 

Rappel : plusieurs navires ont été déconstruits à Brest depuis quelques années dont un navire de plus de 150 mètres, avec toujours des difficultés de toutes sortes, et plus particulièrement administratives (comme si dans notre pays, certaines Administrations pouvaient interdire, retarder, mettre en difficulté certains projets industriels respectueux de l’Homme et de l’environnement !). Si les deux navires précités devaient être déconstruits ailleurs qu’à Brest cette activité risque d’être torpillée à tout jamais, mais ceux qui prendraient cette mauvaise décision «eux», continueront leur chemin !

L’Association MOR GLAZ n’a aucun lien avec aucun des industriels Brestois. Certains ont investi dans cette activité créatrice d’emploi.

Une activité industrielle ne fonctionne « surtout » pas comme une administration, ni dans une bulle.

L’Association MOR GLAZ demande par ce communiqué, que tout soit mis en œuvre afin que ces deux navires « KARL » et « ANTIGONE Z » soient déconstruits à Brest, mais pas seulement, il y a d’autres navires qui attendent pour être recyclés, car entendons-nous bien, ces vieilles coques sont recyclées.

 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.