Actual Leader – Brest Atlantiques : « Dans les calmes stratégiques »

Mardi 26 novembre 2019, Après trois semaines de course et trois-quarts du parcours de Brest Atlantiques dans leur sillage, Yves Le Blevec et Alex Pella sur Actual Leader sont à la bagarre pour la 2e place sur cette stratégique remontée de l’Atlantique ! Ce quatuor, Ultim/mediaman/co-skippers, est toujours à 100% de son potentiel et forme un bloc soudé autour de la performance et du partage, sur ce long parcours de 14 000 milles ( 26 000 km) de Brest à Brest.

Une semaine, une ambiance sur cette Brest Atlantiques ! Il y a eu la rudesse du golfe de Gascogne, les grains à répétition des alizés au pot au noir, les dépressions brésiliennes, l’extrême violence des 40e…Yves, Alex et Ronan doivent maintenant composer avec un ventre mou météorologique. Leur remontée vers l’hémisphère nord est progressive, patiente et surtout stratégique : il leur faut trouver le meilleur des chemins, au cœur des calmes Atlantique.

 

Rester calme dans les calmes
« Ils ont moins de 10 nœuds de vent, et cela va durer au moins deux jours », explique Ronan Deshayes, directeur technique du Team Actual Leader. « Le vent est instable en force et en direction, cela va les obliger à ajuster en permanence leurs combinaisons de voiles, les réglages. Ils devraient avoir 5 empannages à faire jusqu’au Pot au Noir… mais il ne devrait pas y avoir d’arrêt, ils vont toujours avoir un peu de vent. »
Cette route Nord, la plus directe vers Brest n’est donc pas de tout repos pour Yves et Alex. Mais le plus difficile pour des compétite urs est de progresser à petits pas…

 

Une philosophie de course pour fil rouge
Dans leur rétroviseur, le duo Macif a lui choisi une option radicale, à l’ouest. « Le choix de François Gabart et Gwénolé Gahinet est très cohérent pour eux », précise Ronan. « Nous avions observé cette possibilité aussi, mais elle était, sur le papier, un petit peu moins intéressante, à quelques heures près. Et plus sollicitante pour le bateau et les hommes. Or, notre philosophie de course, depuis le départ, est de privilégier la préservation du matériel. »
La route nord de l’Ultim Actual Leader est donc, comme toujours, un choix mûrement réfléchi, logique, coh érent et assumé. Il va juste falloir supporter de voir un speedomètre avoisiner les 10 – 15 nœuds sur le fond et une VMG (vitesse par rapport à la route directe) tomber parfois autour des 5 nœuds au gré des empannages…

 

Inspection de détail
Ces deux à trois jours de calme vont aussi permettre aux deux marins de procéder à une inspection encore plus poussée de leur Ultim. Pour la première fois depuis le départ, les conditions sont en effet réunies pour qu’ils puissent se glisser dans les plus profondes entrailles de leur bête de course.
Ce travail de vérification fait partie de la routine des skippers, même si tous les feux sont toujours au vert à bord d’Actual Leader. « Le bateau est à 100% de son potentiel, Yves et Alex sont en pleine forme. On sent qu’il y a une belle symbiose entre eux trois. Ça fait vraiment plaisir ! », sourit le directeur technique.

 

Cette belle énergie collective va leur permettre de donner toujours et encore le maximum, tout en continuant de partager cette superbe aventure d’un niveau technique et sportif exceptionnel, pendant encore environ 10 jours…

Extrait news du bord du jour par Ronan Gladu :

 » Nous sommes en train de contourner l’anticyclone de Sainte Hélène, par le nord, et c’est laborieux.

Moi je trouve ça dur psychologiquement, d’avancer si lentement, et parfois dans la mauvaise direction. Mais Yves & Alex sont sereins : « on savait dans quoi on s’embarquait » en choisissant cette route… […]

Nous avons encore minimum 48 heures à avancer comme ça. Pendant ce temps, Macif cavale vers l’ouest. Qui sera gagnant dans cette lutte du contournement de l’anticyclone ? Gitana, c’est évident : ils ne vont pas tarder à rentrer dans les alizés : ça va faire mal !

En tout cas sur Actual Leader, le combat de longue haleine continue, les mecs ne lâchent rien : chaque souffle de vent est exploité à son maximum ! »

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.