Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Autonomie/Indépendance Unsri Gschìcht – Carton rouge à Alfred Wahl !

Unsri Gschìcht – Carton rouge à Alfred Wahl !

Jeudi 12 décembre 2019,Avec son dernier livre, Les autonomistes en Alsace 1871-1940 (éd. du Château, 2019), l’émérite professeur de l’Université de Metz, spécialiste de l’Allemagne contemporaine et de l’histoire du football Alfred Wahl veut contrer les ouvrages récents « sur les mouvements de l’entre-deux-guerres » parce qu’ils font apparaître, selon lui, l’autonomie et les autonomistes « sous un jour positif ».

Par cet aveu, l’auteur ne laisse aucun doute quant à ses propres intentions.

Eric Ettwiller1 les décrypte.

 

Un flou conceptuel.

Faille majeure du livre : Wahl ne définit pas le terme autonomie. Faute de définition, comment l’auteur peut-il affirmer que « l’Alsace [aurait] connu une réelle autonomie tout au long de la période allant de 1871 à 1940 » alors qu’elle ne gérait en rien ses propres affaires sous le régime français instauré après 1918 ?

Quant aux mesures défavorables aux travailleurs que Wahl impute à la période allemande, il ne peut ignorer qu’elles n’ont aucun rapport avec la véritable autonomie dont jouissait alors le Reichsland Elsass-Lothringen.

Plus loin, l’auteur s’emmêle les pinceaux en affirmant que l’autonomie du Reichsland était « très relative » puis que « le Reichsland ne jouissait pas de l’autonomie ». Il faudrait savoir !

 

Eléments de langage.

Dans son « étude » – essentiellement consacrée à la période française – A.Wahl nous explique que les Français, illusionnés sur la situation réelle de la région, sont en fait les véritables victimes du malaise alsacien qui suit novembre 1918. Allons bon ! Pas un mot sur les motifs de plainte du côté des Alsaciens : civils internés pendant la Première Guerre mondiale, Feldgrauen humiliés à la fin du conflit, fonctionnaires révoqués ou rééduqués… L’épuration ethnique ? Elle n’a pas existé, nous assure Wahl… Même s’il concède que la séparation des couples mixtes alsaciens-allemands « s’apparentait à de l’épuration » !

 

C’est alors qu’apparaissent les prodromes de l’autonomisme. En lisant le récit de la naissance de la Zukunft en 1925, on découvre que les membres de sa rédaction étaient des séparatistes qui n’osaient pas « aller au bout de leurs idées ». La suite du récit n’est que le déroulement des fantasmes de Wahl qui finit par voir un nazi derrière chaque autonomiste, sans jamais n’apporter aucune preuve… Juste comme ça, à l’instinct, juste pour le plaisir de faire apparaitre les autonomistes sous un jour négatif.

 

Imposture.

Au final, l’auteur a non seulement manqué à son engagement d’utiliser le ton neutre de l’historien mais il a aussi commis des erreurs d’analyse graves. D’ailleurs, pourquoi n’a-t-il pas étendu son entreprise à la période 1940-1945 ? Sans doute parce qu’au-delà des quelques cas de collaboration, les thèses formulées sur les autonomistes auraient été contredites par les faits.

 

L’auteur n’est pas à son premier essai de falsification de l’histoire de l’Alsace. Avec ce dernier livre, le match apparait clairement truqué : carton rouge, Alfred Wahl !

 

La note d’analyse complète d’Eric Ettwiller est disposnible sur demande.

 

www.unsrigschicht.org

 

1. Docteur en histoire, agrégé d’histoire, président d’Unsri Gschìcht

___

 

Unsri Gschìcht, association pour l’histoire de l’Alsace-Moselle / Verein für die Geschichte Elsass-Lothringens

Fondée en février 2019, Unsri Gschìcht a pour but de transmettre l’histoire de l’Alsace-Moselle aux générations actuelle et futures pour les aider à construire et perpétuer une mémoire honnête des événements passés.

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR